La Commission européenne veut plus d'argent électronique

14/10/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

La Commission européenne entend stimuler l'utilisation de l'argent électronique. Dans ce but, elle a présenté un projet destiné à décupler le marché de l'argent électronique à l'horizon 2012.

La Commission européenne entend stimuler l'utilisation de l'argent électronique. Dans ce but, elle a présenté un projet destiné à décupler le marché de l'argent électronique à l'horizon 2012.

Actuellement, 1 milliard d'euros en argent électronique circule dans l'Union européenne, contre 600 milliards d'euros en espèces. Selon Charlie McCreevy, commissaire européen en charge du marché interne, le développement du marché de l'argent électronique est freiné par des conditions trop strictes.

McCreevy lance par conséquent une proposition au Parlement européen et aux pays membres en vue de faciliter l'entrée de nouveaux fournisseurs sur le marché. Il souhaite ainsi réduire le capital de départ à 125.000 euros. Grâce à ces mesures, le volume sur ce marché pourrait d'ici 2010 atteindre les 10 milliards d'euros, estime le commissaire européen.

L'argent électronique permet aux consommateurs d'intégrer des fonds à une carte, un GSM ou sur internet et d'effectuer ainsi des transactions. En Belgique, Proton en est un bel exemple. PayPal est un fournisseur bien connu de paiements en ligne sur l'internet.

Source: Belga

Nos partenaires