La Commission européenne en quête de plus d'espace pour l'internet mobile

07/11/12 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Datanews

La commissaire européenne Neelie Kroes exhorte tous les pays membres de l'UE à libérer davantage d'espace fréquentiel pour les réseaux 4G plus rapides.

La Commission européenne en quête de plus d'espace pour l'internet mobile

La commissaire européenne Neelie Kroes exhorte tous les pays membres de l'UE à libérer davantage d'espace fréquentiel pour les réseaux 4G plus rapides.

D'ici le 30 juin 2014 au plus tard, un spectre supplémentaire de quelque 120 MHz devrait être libéré en Europe autour de la bande des 2 GHz, selon Neelie Kroes dans un communiqué de presse. Grâce à cet espace libre, les opérateurs mobiles pourront prévoir des connexions 3G et surtout 4G plus rapides.

"Les pays membres de l'UE devront adapter à brève échéance leurs licences actuelles", estime Kroes. "Avec davantage d'espace pour le 4G en Europe, nous pourrons mieux répondre au besoin croissant d'internet à haut débit. Nous bénéficierons tous de connexions internet sans fil plus rapides en Europe."

"En Belgique, il ne faudra pas libérer de nouveau spectre. Il est en effet déjà possible d'introduire le 4G-LTE dans la bande fréquentielle UMTS sur 2,1 GHz", déclare Dirk Appelmans, porte-parole de l'Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications (IBPT).

Plus tôt cette semaine, Belgacom a lancé une offre 4G dans neuf villes belges. Mobistar et Telenet lui emboîteront le pas en 2013.

En savoir plus sur:

Nos partenaires