L'UE entend connecter tout nouveau bâtiment au haut débit

26/03/13 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Source: Datanews

Quiconque va faire construire, sera tenu par l'Europe de prévoir une connexion au haut débit. L'UE entend ainsi économiser sur les investissements et éviter les doubles travaux de terrassement.

L'UE entend connecter tout nouveau bâtiment au haut débit

La nouvelle réglementation qui a été présentée aujourd'hui même par la commissaire européenne Neelie Kroes, stipule que toute nouvelle maison, appartement ou bureau en Europe devra d'origine être connectable à un réseau à haut débit.

Cela signifie que toute personne faisant construire, doit prévoir dans son bâtiment une connexion réseautique rapide. Cela permettra d'éviter de devoir après coup terrasser de nouveau pour installer des câbles. "Nous perdons aujourd'hui des milliards d'euros lors de la planification de l'infrastructure du haut débit", a déclaré Kroes lors d'une conférence de presse.

Cette règle est en fait une manière d'économiser. L'Europe espère en effet devoir investir 50 à 70 milliards d'euros de moins dans la mise à disposition du haut débit, du fait que les nouveaux bâtiments seront connectables. Même si ce seront surtout les entreprises qui déploient les réseaux à haut débit, les Telenet et Belgacom d'Europe, qui économiseront le plus.

Accès au réseau

Kroes demande que toute l'infrastructure soit cartographiée et que les fournisseurs d'utilité publique collaborent. Cela signifie qu'il faudra se prévenir mutuellement, lorsque des terrassements seront prévus dans une rue, afin que tous les travaux ou rénovations puissent être exécutés en une seule fois.

La mesure fera probablement moins la différence dans un pays aussi densément peuplé et bâti que la Belgique. Ici, ce sont les différentes entreprises d'utilité publique qui devront en effet, dans toute la mesure du possible, se mettre d'accord sur les travaux à réaliser conjointement.

Dans ce contexte, la mesure s'avère surtout importante pour les régions reculées, là où il est aujourd'hui moins intéressant pour les opérateurs de déployer des réseaux à haut débit. Sur ces points noirs, Kroes veut à coup sûr voir des améliorations à l'horizon 2020.

Nos partenaires