L'offre mobile de Tecteo (Voo) se précise enfin

15/05/13 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Source: Datanews

L'offre commerciale "quadruple play" de VOO serait imminent.

L'offre mobile de Tecteo (Voo) se précise enfin

L'offre 'quadruple play' de Voo : cela fait des mois, voire des années, que l'on en parle mais le petit monde belge des télécoms ne voyait toujours rien venir.

A tel point que le régulateur IBPT a récemment mis en demeure Tecteo (la maison-mère de Voo) et Telenet pour le non-lancement d'une offre commerciale autour de la licence 3G acquise en juin ... 2011.

L'IBPT avec fixé comme date butoir le 15 janvier 2013, allègrement dépassée par le câblo-distributeur wallon. Le régulateur menaçait de doubler l'amende déjà imposée si le retard à l'allumage devait dépasser encore six mois. Voire de retirer les droits d'utilisation de la licence.

"Dans quelques semaines"

Le lancement d'une offre commerciale "quadruple play" chez VOO serait imminent. En marge d'un point presse sur le rachat par Win (également filiale de Tecteo) du Wallonia Data Center de Villers-le-Bouillet, la direction de Tecteo a en effet lâché que Voo intégrerait la mobilophonie "dans les prochaines semaines". Très certainement d'ici la fin juillet, dit-on du bout des lèvres. On sait de longue date que Voo s'appuiera sur un partenariat avec Mobistar, en tant qu'opérateur virtuel.

Contrairement à ce que nous indiquions dans une première version de cet article, cette future offre MNVO de VOO via Mobistar n'a en fait pas d'incidence sur la mise en demeure et les amendes de l'IBPT. Celles-ci sanctionnent en effet le fait que Voo (comme Telenet d'ailleurs) n'ait toujours pas d'offre commerciale autour de sa propre licence 3G (et pas celle de Mobistar). Cette précision est importante, même si pour l'utilisateur final, ce sera toujours un réseau 3G.

Ironie du sort (ou pas ?), Mobistar annonçait précisément hier qu'elle se retirait (temporairement) de la téléphonie fixe et de la TV sur le marché résidentiel. L'opérateur mobile affirmait dans un communiqué qu'elle attendait beaucoup de l'ouverture effective du câble et espérait que le régulateur allait imposer des tarifs de gros "suffisamment attractifs" de la part des câblo-opérateurs, Chacun a donc besoin de l'autre mais reste à trouver un vrai terrain d'entente.
Comme nous le disait un observateur averti du monde des télécoms, un "win-win" peut vite se transformer en "win-lose".

En savoir plus sur:

Nos partenaires