L'internet sans fil dans tous les trains néerlandais

03/12/09 à 09:40 - Mise à jour à 09:39

Source: Datanews

Les chemins de fer néerlandais vont équiper tous leurs trains de l'internet sans fil. C'est T-Mobile qui en assurera le déploiement au cours des 3 prochaines années, et c'est Nomad Digital qui s'occupera de l'infrastructure IT. Ce duo est du reste déjà impliqué dans ce genre de solution tant en Grande-Bretagne qu'en Allemagne.

Les chemins de fer néerlandais vont équiper tous leurs trains de l'internet sans fil. C'est T-Mobile qui en assurera le déploiement au cours des 3 prochaines années, et c'est Nomad Digital qui s'occupera de l'infrastructure IT. Ce duo est du reste déjà impliqué dans ce genre de solution tant en Grande-Bretagne qu'en Allemagne.

En tout, le gouvernement néerlandais injectera 16 millions EUR dans le projet, alors que les chemins de fer y investiront 45 millions EUR Le déploiement débutera l'an prochain. D'ici 2012, il devrait être possible de surfer sans fil dans tous les trains néerlandais. Au début, cela sera gratuit, mais il est possible que cela devienne payant par la suite. Par train, T-Mobile prévoit une largeur de bande de 7,2 Mbps via une connexion internet mobile conforme au standard HSDPA. Il n'y aura en principe aucune limite au nombre d'utilisateurs simultanés: plus il y aura de surfeurs, plus lente sera donc la connexion internet.

En Belgique, la SNCB ne souhaite provisoirement pas investir dans le train sans fil. Tout récemment, le ministre des entreprises publiques, Steven Vanackere, a encore déclaré à la Chambre que "la SNCB n'installera pas elle-même l'internet sans fil dans ses trains et ne les commercialisera donc pas non plus." Installer l'internet sans fil pourrait éventuellement se faire par des partenaires, "si cela peut être réalisé sans risque financier pour la SNCB", a encore réagi le ministre, fin octobre, à une demande écrite du parlementaire Peter Logghe. Vanackere s'était référé alors à une étude effectuée par la SNCB, d'où il apparaissait que l'internet à bord des trains restait un besoin secondaire. Il convient néanmoins d'ajouter que cette étude date de mars 2008 déjà...

Nos partenaires