L'Internet et la téléphonie mobile sonnent le glas du télégramme, mais pas en Belgique

17/07/13 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Datanews

En Inde, le dernier grand service de télégrammes au monde vient d'être fermé parce qu'il enregistrait trop de pertes en raison de l'avènement de l'Internet et de la téléphonie mobile. Le télégramme tient pourtant le coup en Belgique.

L'Internet et la téléphonie mobile sonnent le glas du télégramme, mais pas en Belgique

© AP

Le télégramme a longtemps été le principal instrument de communication à distance, mais il est à présent menacé d'extinction. La société de télécommunications indienne Bharat Sanchar Nigam a en effet arrêté "le dernier grand service de télégrammes au monde". Ce service existait depuis plus de 160 ans et envoyait encore au cours des dernières années quelque 5.000 télégrammes par jour. Mais ses pertes s'élevaient à près de 250 millions de dollars, suite à l'avènement de l'Internet et de la téléphonie mobile.

Belgacom En Belgique, il existe encore un service de télégrammes, pour lequel Belgacom est responsable. En effet, le télégramme est encore utilisé fréquemment par les huissiers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires