L'intérêt de Microsoft pour le fabricant du Blackberry, RIM, sujet à spéculations

03/09/07 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Juste avant le week-end, le cours de l'action de Research in Motion (RIM), fabricant du Blackberry bien connu, a atteint un sommet. La rumeur veut en effet que Microsoft souhaiterait engloutir l'entreprise.

Juste avant le week-end, le cours de l'action de Research in Motion (RIM), fabricant du Blackberry bien connu, a atteint un sommet. La rumeur veut en effet que Microsoft souhaiterait engloutir l'entreprise.

Ce n'est pas la première fois que des spéculations vont bon train sur l'intérêt porté par Microsoft au marché mobile. Et ce ne serait pas la première fois que cela se termine en eau de boudin. Il est pourtant intéressant de voir en l'occurrence comment fonctionnent les rouages du marché et de la Bourse. Des rumeurs font de nouveau état d'un Google Phone ou GPhone et d'autres encore évoquent un nouveau système d'exploitation Google. Et toutes les têtes de se tourner vers Microsoft.

Un rachat de l'entreprise canadienne RIM - et donc du Blackberry - permettrait à Microsoft de progresser sérieusement, estiment les spéculateurs boursiers. Tout l'engouement qui en est résulté, a dopé le cours de l'action RIM jusqu'à atteindre un record de quasiment 83 dollars à la Bourse de New York.

Il y a cependant peu de chances qu'on en arrive là. Microsoft effectue rarement un méga-rachat et opte généralement pour une approche 'do-it-yourself', complétée ici et là par une mini-reprise. De plus, Microsoft est un éditeur de logiciels, et RIM surtout une entreprise de matériel. Et enfin, il y a la question préoccupante de savoir comment Microsoft intégrerait son système d'exploitation Windows Mobile au Blackberry et comment son équipe de marketing pourrait le présenter aux utilisateurs.

Nos partenaires