L'expérience numérique des jeunes ne suffit pas sur le lieu de travail

17/12/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Les jeunes belges sont certes expérimentés en TIC, mais leur expérience ne suffit en général pas dans le milieu socio-économique. Ainsi, les jeunes sont très à l'aise avec les sites de socialisation, mais beaucoup moins en bureautique.

Les jeunes belges sont certes expérimentés en TIC, mais leur expérience ne suffit en général pas dans le milieu socio-économique. Ainsi, les jeunes sont très à l'aise avec les sites de socialisation, mais beaucoup moins en bureautique.

Selon une récente étude menée auprès de jeunes de 16 à 25 ans, il semble que les politiques menées en matière d'accès aux nouvelles technologies commencent à porter leurs fruits. Ainsi, très peu de jeunes sont considérés comme "totalement off-line". C'est ce qu'indique le secrétaire d'Etat à l'intégration sociale, Philippe Courard.

Il y a cependant un décalage profond entre les expériences numériques des jeunes et les attentes de la société à leur égard en matière d'usage des TIC dans la sphère socio-économique. Ainsi, les jeunes sont très à l'aise face aux sites de socialisation, mais nettement moins face au traitement de texte. Le phénomène concerne les jeunes de tous les milieux sociaux.

Le secrétaire d'Etat constate que les projets d'intégration numérique à destination des jeunes en général, et des jeunes de quartiers défavorisés en particulier, sont presque inexistants dans les structures d'accompagnement et de formation.

Courard consacrera l'an prochain 2 millions EUR à la lutte contre la fracture numérique. Et à court terme, le secrétaire d'Etat va lancer un appel à projets ciblant les administrations locales et les associations afin de soutenir des projets pilotes visant à toucher les jeunes n'ayant aucun accès à la société numérique.

Source: Belga

Nos partenaires