L'Europe réduit de nouveau les tarifs d'itinérance

28/02/12 à 19:54 - Mise à jour à 19:54

Source: Datanews

A partir de cet été, ce qu'on appelle les tarifs d'itinérance ('roaming') pour les appels mobiles, SMS et navigation sur le net à partir de l'étranger vont de nouveau diminuer.

L'Europe réduit de nouveau les tarifs d'itinérance

A partir de cet été, ce qu'on appelle les tarifs d'itinérance ('roaming') pour les appels mobiles, SMS et navigation sur le net à partir de l'étranger vont de nouveau diminuer.

Voilà ce qu'a décidé la commission industrie du Parlement européen. Les membres de l'Euro-parlement suggèrent aussi que les citoyens eux-mêmes doivent pouvoir choisir un opérateur GSM local, lorsqu'ils voyagent à l'étranger.

La commission industrie a opté à une majorité de 55 membres contre 5 pour une nouvelle réduction des tarifs d'itinérance. Il s'agit en l'occurrence des tarifs qui sont facturés, lorsque des personnes téléphonent, envoient des SMS ou surfent sur le net via le réseau d'un autre opérateur que celui chez qui elles sont abonnées. L'opérateur étranger facture ces coûts à l'opérateur de l'abonné, qui les répercute ensuite sur la facture finale.

L'Europe a introduit il y a des années des plafonds, afin de limiter ces tarifs souvent incroyablement élevés. Malgré les critiques émanant du secteur, ces plafonds vont à présent encore être abaissés. Les tarifs que les utilisateurs du GSM paient pour leurs communications diminueraient de 0,35 euro à 0,25 euro par minute en juillet, avec des limites à 0,20 euro en 2013 et à 0,15 euro en 2014. Pour les SMS, les tarifs maxima passeraient de 11 cents à 8 cents à partir de juillet, puis à 7 cents en 2013 et à 5 cents en 2014.

En outre, des plafonds seront fixés aussi et pour la première fois pour le trafic des données. A partir de juillet, les utilisateurs finaux ne paieraient pas plus de 0,5 euro par mégaoctet. Ce tarif devrait dilinuer encore jusqu'à 0,20 euro par mégaoctet en 2014.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires