L'élite européenne des logiciels bien loin de la Belgique

20/11/07 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Notre pays ne compte guère de grands éditeurs de logiciels. Cela se reflète clairement dans le Truffle 100, le classement annuel des éditeurs européens de logiciels: on ne retrouve en effet que 3 entreprises belges dans le gros du peloton.

Notre pays ne compte guère de grands éditeurs de logiciels. Cela se reflète clairement dans le Truffle 100, le classement annuel des éditeurs européens de logiciels: on ne retrouve en effet que 3 entreprises belges dans le gros du peloton.

Le Truffle 100, élaboré par les cabinets d'études IDC et CXP, a certes subi quelques légères modifications par rapport à l'an dernier, mais les acteurs en vue restent bel et bien les mêmes: l'allemand SAP est de loin le numéro un avec 9,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 11.801 collaborateurs. Il précède nettement le numéro 2, le britannique Sage, lui-même suivi comme son ombre par le français Dassault Systems.

La Belgique a perdu une entreprise par rapport à l'année dernière, même si les raisons n'en sont pas claires. Arinso a en effet disparu, alors que l'entreprise n'a été rachetée qu'en mai de cette année par la société britannique Northgate (7ème classée). Par comparaison, des entreprises rachetées comme Business Objects, Cartesis et Telelogic figurent encore et toujours dans le classement. Ubizen en a également disparu. A juste titre dans ce cas, puisqu'elle a été rachetée depuis un certain temps déjà par Cybertrust.

Notre pays est représenté par LMS, éditeur de logiciels de test et de simulation. L'entreprise gagne 4 places et se classe ainsi 32ème. Il y a aussi l'éditeur de logiciels de reconnaissance et de gestion de documents Iris, qui fait son entrée en 40ème position. Manifestement, Truffle l'avait oubliée l'an denrier. Artwork Systems, spécialiste des logiciels graphiques, occupe encore le 65ème échelon, en recul de 3 places par rapport à 2006. L'entreprise gantoise a cependant fusionné avec son homologue gantoise elle aussi Esko, ce qui pourrait la faire grimper dans le top 30 l'an prochain.

L'Allemagne en force Ce qui est étonnant aussi, c'est que le fournisseur ERP néerlandais Unit 4 Agresso (aujourd'hui 15ème, et l'an dernier encore 7ème) est dépassé par son compatriote Exact Holding (11ème). Les Pays-Bas comptent autant d'entreprises que la Belgique dans le Truffle 100, mais qui sont nettement plus volumineuses que les nôtres. La Belgique représente 1 pour cent du chiffre d'affaires du top 100, alors que les Pays-Bas en représentent 2,5 pour cent. Seules la Suisse et l'Irlande sont plus mal représentées que la Belgique dans le classement.

La domination de SAP sera encore plus nette l'an prochain: SAP vient en effet de lancer une offre sur Business Objects (4ème), laquelle avait précédemment racheté Cartesis (38ème). Dès à présent, SAP représente 36 pour cent du chiffre d'affaires total (26,198 milliards d'euros) du classement. Grâce à SAP, l'Allemagne s'approprie d'ailleurs quasiment la moitié de ce chiffre d'affaires total.

Nos partenaires