L'armée belge veut espionner les câbles de données

06/07/15 à 13:27 - Mise à jour à 13:26

Source: Datanews

À terme, le service de renseignement de la Défense souhaite pouvoir mettre sur écoute des câbles de données. Une opération qui devrait être possible d'ici quelques années.

L'armée belge veut espionner les câbles de données

. © .

"Pour recueillir des renseignements sur la sécurité des Belges en Belgique et à l'étranger, le SGRS (Service général du renseignement et de la sécurité) doit pouvoir intercepter les communications électroniques", explique le général Eddy Testelmans du SGRS dans le Standaard.

Pour l'instant, le plan semble encore vague, puisqu'il s'agit principalement de communications qui émanent de l'étranger. Le trafic de données sur le territoire belge pourra également être mis sur écoute, mais fera alors l'objet de filtres afin de l'isoler des autres données. Eddy Testelmans évoque à la fois une écoute directe et par le biais des fournisseurs de services télécoms.

Le général Testelmans ne craint pas d'utilisation abusive. Selon lui, le SGRS est soumis à un contrôle approfondi par le ministre de la Défense et le Comité R.

En savoir plus sur:

Nos partenaires