Kaspersky Lab Benelux obtient gain de cause

10/02/10 à 07:00 - Mise à jour à 06:59

Source: Datanews

L'accord conclu avec Kaspersky Lab Benelux a été résilié indûment, a jugé le tribunal de 's Hertogenbosch (Pays-Bas). Il contraint donc Kaspersky Lab ZAO (Russie) à reprendre les livraisons.

L'accord conclu avec Kaspersky Lab Benelux a été résilié indûment, a jugé le tribunal de 's Hertogenbosch (Pays-Bas). Il contraint donc Kaspersky Lab ZAO (Russie) à reprendre les livraisons.

Le tribunal s'est prononcé en référé et a jugé que la note de résiliation de Kaspersky Lab ZAO (Russie) n'étaie pas les raisons que le siège central russe pense avoir pour cette rupture. Comme c'est l'existence même de Kaspersky Lab Benelux qui est ici en jeu, le jugement du tribunal contraint l'entreprise russe à reprendre ses livraisons de "codes et de licences" jusqu'au 1er août 2010, sous peine d'une astreinte de 50.000 euros par jour de non respect de cette condamnation. En outre, la confiscation des comptes de Kaspersky Lab Benelux doit être levée, à condition qu'une garantie bancaire d'une valeur de 2,9 millions d'euros puisse être présentée par Kaspersky Lab Benelux au plus tard le 11 février. Le jugement est immédiatement exécutable, si ce n'est que les parties peuvent encore faire des commentaires jusqu'au 15 février.

Grâce à ce jugement, Kaspersky Lab Benelux devrait à court terme être de nouveau capable de fournir au canal et aux clients, et ce à la grande joie de son directeur, Dick Gehéniau: "Je continue à porter Kaspersky Lab dans mon coeur et je vais maintenant rapidement m'atteler à assurer une continuité à long terme dans le cadre d'un dialogue ouvert avec la Russie." Il est confiant dans le fait qu'un entretien avec les fondateurs, Natalija et Eugene Kasperski, pourra aider à tirer les choses au clair et à rétablir la confiance. Kaspersky Lab Europe étudiait pour sa part encore le jugement et s'est abstenue de tout commentaire.

Normalement, ce jugement devrait déboucher sur la poursuite des livraisons et du support aux clients belges par l'entreprise néerlandaise.

En savoir plus sur:

Nos partenaires