Jimmy Iovine: "Apple Music proposera de la vidéo, mais ne sera pas pour autant un concurrent de Netflix"

08/02/17 à 13:14 - Mise à jour à 13:13

Apple prépare du contenu vidéo autoproduit pour son service de diffusion Apple Music, mais selon le directeur de l'entreprise, Jimmy Iovine, Apple n'envisage pas de devenir un concurrent de Netflix.

Jimmy Iovine: "Apple Music proposera de la vidéo, mais ne sera pas pour autant un concurrent de Netflix"

© Reuters

Dans une interview accordée à Variety, l'ex-producteur déclare qu'il voit dans Apple Music un 'modèle culturel', où se rencontrent musique et vidéo. Depuis l'année dernière, Apple cible donc sur sa plate-forme l'image en plus de la musique. La première tentative sérieuse en la matière fut à mettre au compte du producteur et rappeur Dr. Dre et de sa série "Vital Signs". On eut droit ensuite au populaire "Carpool Karaoke" - un tube sur YouTube de l'hébergeur de 'late night talkshows' James Corden - racheté pour une série maison.

"Lorsque je lis que des gens nous qualifient de concurrent de Netflix, je ne peux que hocher la tête. Nous sommes Apple Music, et le fait que notre service contient aléatoirement de la vidéo en plus de la musique, cela n'a rien à voir avec ce que fait Netflix", prétend Iovine.

Iovine, dont le descriptif de fonction chez Apple se résume à 'Jimmy', déclare ne pas être très chaud pour ce genre de chose. Bon nombre de ses ex-collègues estimnt qu'il n'est pas sain que des services de diffusion se fassent concurrence sur base d'un contenu unique, mais Iovine n'en a cure: "Nous n'en sommes encore qu'au stade expérimental. Nous avons sorti quelques exclusivités, alors que d'autres sont encore en préparation. Si nous pensons que quelque chose en vaut la peine, nous le faisons tout simplement.''

Apple Music croît

Pour Apple, le concept marche en tout cas très bien car depuis le début, pas moins de cinq albums ayant débuté en exclusivité sur Apple Music ont atteint la première place des 'charts'. Apple Music a en outre doublé le nombre de ses abonnés en 2016, qui sont passés de 10 à 20 millions. Le service est de ce fait encore à bonne distance de Spotify (plus de 40 millions d'abonnés), mais il progresse nettement plus vite. Cette évolution est due au fait non seulement que des accords exclusifs ont été conclus par l'entreprise avec des artistes de premier plan - tels Drake, Taylor Swift et Frank Ocean -, mais aussi au fait qu'Apple Music soit installé par défaut sur les nouveaux iPhone. L'entreprise dispose ainsi d'un avantage par rapport aux concurrents, pour lesquels les applis doivent être activement recherchées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos