Jan Baan à nouveau CEO de sa propre société

09/07/07 à 00:00 - Mise à jour à 08/07/07 à 23:59

Source: Datanews

Connu par l'opération de cession de l'éditeur ERP éponyme, Jan Baan vient de se voir confier le poste de CEO dans sa 'nouvelle' société Cordys. Spécialisée en BPM, Cordys a été remise sur les rails par son CEO Loek van den Boog.

Le Néerlandais Jan Baan a fondé Cordys en 2001. Mais l'entreprise s'est activée durant plusieurs années à la mise au point de son premier produit, une Business Process Management Suite (BPMS) orientée services qui fut commercialisée à partir de 2004. Jan Baan y faisait office de CEO en qualité de fondateur, mais avait cédé ce titre l'an dernier à Loek van den Boog, ex-Oracle et General Atlantic. Celui-ci s'était vu confier la mission de transformer la 'start-up' Cordys (qui emploie 520 collaborateurs) en une structure bien huilée. "A sa nomination, il s'était fixé comme objectif de poursuivre durant un an la professionnalisation de l'organisation sur le plan de la stratégie, de la structure et de la communication. La mise en place d'une équipe commerciale forte, d'une stratégie de commercialisation claire ainsi que d'une planification et d'une exécution plus rigoureuses s'est traduite par une accélération de la croissance des ventes et une multiplication par 4 des commandes", explique un communiqué de presse. Cordys a ainsi bénéficié d'un investissement de plus de 50 millions d'euros de la part d'Argonaut.Van den Boog cède donc désormais à nouveau sa place à Jan Baan qui avait été durant l'année écoulée 'executive chairman'. Ce dernier reprend à son compte les missions stratégiques, tandis que Wim Heijting devient président et chief operating officer (COO) en charge de la responsabilité opérationnelle finale. Loek van den Boog continue à être actif chez Cordys sur base informelle.Jan Baan est connu pour avoir fondé avec son frère Paul l'éditeur ERP éponyme, une société que les Néerlandais qualifient volontiers de success story dans le monde de l'édition de logiciels. Baan a toutefois dû cesser ses activités à la suite de scandales comptables avant d'être reprise de justesse en 2000 par la britannique Invensys. En 2003, l'entreprise était rachetée par la société d'investissements General Atlantic (où l'on retrouve Loek van den Boog) puis à nouveau cédée à SSA Global. Cette dernière était à son tour reprise l'an dernier par Infor qui se dotait ainsi d'une taille significative sur le marché ERP.

Nos partenaires