Jacques Heynen quitte Belgacom

20/12/06 à 00:00 - Mise à jour à 19/12/06 à 23:59

Source: Datanews

Il n'y a plus de place pour le vice-président de Belgacom, Jacques Heynen, dans la nouvelle structure de l'opérateur dominant. Heynen, 51 ans, est l'un des derniers directeurs de l'ère de l'ex-CEO, John Goossens.

Jacques Heynen avait été engagé en avril 2000 par John Goossens pour diriger la division des 'utilisateurs résidentiels et business'. Jusque là, il avait travaillé pendant seize ans chez HP. Le décès soudain de John Goossens, fin 2002, a provoqué une onde de choc au sein de Belgacom. Le nouveau CEO, Didier Bellens, licencia Jean-Claude Vandenbosch, puis Pascal Methens. Jacques Heynen succéda en 2003 à ce dernier et assuma la responsabilité de l'importante division 'enterprise solutions'. Lors d'une nouvelle réorganisation qui eut lieu en 2005, il fut nommé vice-président et prit en charge la vente pour l'ensemble de la division 'wireline'.Suite à l'intégration de Proximus à la division des 'lignes fixes', il n'y a plus de place pour Jacques Heynen. Les clients résidentiels, tant en mobile qu'en fixe, seront pris en charge par Michel Georgis, jusqu'à présent CEO de Proximus. Quant à Bridget Cosgrave, elle dirigera la 'business unit'. C'est le journal De Tijd qui annonce aujourd'hui le départ de Heynen, une nouvelle confirmée par Belgacom.Jacques Heynen est parvenu à renforcer la domination de Belgacom, surtout dans le segment professionnel, où, selon le récent sondage réalisé par Data News, l'opérateur conserve une écrasante part de marché: 65 pour cent des entreprises recourent encore et toujours exclusivement à ses services. Heynen est aussi président du conseil d'administration de l'intégrateur Belgacom wallon WIN et est membre du conseil d'administration de Certipost et de l'éditeur Concentra, notamment.

Nos partenaires