Internet Explorer cède encore du terrain à Firefox

02/09/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Sur le marché des navigateurs, Internet Explorer (IE) de Microsoft a essuyé le mois dernier son plus important recul en termes de part de marché depuis novembre 2008 et ce au profit quasiment intégral de Firefox de Mozilla.

Sur le marché des navigateurs, Internet Explorer (IE) de Microsoft a essuyé le mois dernier son plus important recul en termes de part de marché depuis novembre 2008 et ce au profit quasiment intégral de Firefox de Mozilla.

En un an, IE a déjà perdu 8,6 pour cent de part de marché, indique le spécialiste du mesurage web Net Applications sur Computerworld.com. En août, IE a perdu 1,1 pour cent, le recul le plus important depuis novembre dernier. IE demeure cependant et de loin le navigateur dominant avec 66,6 pour cent de part de marché. Son principal challenger est Firefox qui a pris à son compte la plus grande partie du recul d'IE. Firefox a progressé de 0,8 pour cent à 23,3 pour cent.

On assiste aussi à un duel intéressant dans l'ombre des deux grands: celui qui oppose Safari d'Apple à Chrome de Google. Safari a à peine grimpé à 4,1 pour cent, alors que Chrome a gagné 0,3 pour cent pour atteindre 2,9 pour cent de part de marché. S'il garde ce rythme, Chrome se classera au 3ème rang du marché des navigateurs dans 11 mois. Pour sa part, Opera possède 2,1 pour cent de part de marché, en hausse de 0,1 pour cent.

La liste des parts de marché est tenue de très près à l'oeil car Microsoft lancera en octobre en Europe son système d'exploitation Windows 7 intégrant un écran de sélection de navigateurs. Le classement de ces navigateurs sera déterminé par leurs parts de marché respectives basées sur les chiffres de Net Applications notamment. On ne peut pas encore prévoir l'effet que l'écran de sélection aura sur les parts de marché des navigateurs.

Nos partenaires