Intel va investir dans des fabricants de puces chinois

26/09/14 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Source: Datanews

Intel va injecter 1,2 milliard d'euros dans deux producteurs de puces chinois. L'entreprise américaine espère ainsi pouvoir rattraper son retard sur Qualcomm.

Intel va investir dans des fabricants de puces chinois

Intel va injecter 1,2 milliard d'euros dans deux producteurs de puces chinois. L'entreprise américaine espère ainsi pouvoir rattraper son retard sur Qualcomm.

Le fabricant de puces américain Intel entend prendre une participation de 20 pour cent dans deux fondeurs de puces chinois ayant des liens avec les autorités de ce pays. L'entreprise est prête à débourser plus d'un milliard et demi de dollars (1,2 milliard d'euros) à cette fin.

L'objectif est clair: Intel veut combler son retard sur son rival Qualcomm, qui domine depuis belle lurette l'industrie des puces pour smartphones et autres appareils portables.

Les deux entreprises dont il s'agit, sont Spreadtrum Communications et RDA Microelectronics. L'investissement se ferait via le capital-risqueur Tsinghua Unigroup lié au gouvernement chinois. Tsinghua est le propriétaire des deux producteurs de puces.

Intel éprouve des difficultés à s'ancrer sur les marchés des smartphones et des tablettes. Mais par cette démarche, le spécialiste américain des semi-conducteurs deviendrait un acteur assez important sur le marché chinois des puces mobiles, ce qui n'est pas inintéressant dans la mesure où tout le monde s'attend à ce que la Chine devienne bientôt l'épicentre de l'industrie mondiale des smartphones.

Par ailleurs, les autorités chinoises se réjouissent également de cet accord. Le support d'Intel peut en effet donner à Spreadtrum Communications et à RDA Microelectronics un gain substantiel en crédibilité. Pékin considère du reste l'industrie de puces comme très importante aussi sur le plan stratégique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires