Intel ROC

17/09/12 à 11:33 - Mise à jour à 11:33

Source: Datanews

Au bout de dix ans, Intel a réussi à fabriquer une 'radio on a chip' ...

Intel ROC

© Intel

Au bout de dix ans, Intel a réussi à fabriquer une 'radio on a chip' (ROC) numérique quasiment complète.

L'Intel Developers Forum se clôture toujours par un tour d'horizon des toutes dernières prouesses technologiques issues des laboratoires d'Intel, et il n'en a pas été autrement cette année. Ce qui était intéressant, c'est que le CTO Justin Rattner a tenu cette fois une promesse qui avait été faite, il y a environ 10 ans, par Pat Gelsinger, le CTO de l'époque chez Intel (et aujourd'hui CEO de VMware). Ce dernier avait évoqué 'Radio Free Intel' ou comment une radio (numérique) serait embarquée dans chaque processeur, sans frais supplémentaires ('free' signifiant ici gratuit et non pas radio libre...). Lors d'IDF 2012, Rattner présenta des exemplaires de la puce 'Rosepoint', un prototype d'une 'radio on a chip' numérique (quasiment complète). Il s'agit d'une prouesse, car Yorgos Palaskas, research leader au sein du Radio Integration Lab d'Intel, affirme qu'il a fallu tout développer de zéro. De grandes parties de la technologie radio sont en effet de nature analogique et ne sont pas aisément convertibles sous forme numérique.

Aujourd'hui, Intel a mis au point la plupart des composants d'une radio (émetteur/récepteur) sous forme numérique et a ainsi fabriqué une puce radio wifi numérique en 32nm. Intel prévoit à l'avenir de réaliser ce genre de puces aussi dans des technologies plus compactes, conformément à la loi de Moore (l'on a parlé aussi de 'radio de Moore'). L'étape suivante sera de créer une puce qui supportera non seulement wifi, mais aussi la partie radio des téléphones mobiles, de manière à se rapprocher d'un appareil mobile 'tout sur une puce'.

WiGig Toujours dans le domaine des connexions sans fil, Intel a présenté une espèce de station d'accueil ('docking station'), où tous les composants - du notebook à l'écran et au stockage externe - étaient reliés au moyen d'une connexion WiGig sans fil (jusqu'à 7 Gbit/s). WiGig est un standard qui est promu par la Wireless Gigabit Alliance et qui permet des connexions rapides dans les bandes wifi et 60 GHz. En même temps, les systèmes WiGig offriraient aussi une compatibilité à rebours avec les appareils wifi existants. Intel a également conclu un accord avec la Video Electronics Standards Association (VESA) en matière de connexions sans fil avec les écrans. L'initiative WiGig a cependant des concurrents, dont WirelessHD (dans la même bande des 60 GHz) et Wireless USB.

En savoir plus sur:

Nos partenaires