Infrabel décroche un juteux contrat pour des systèmes de sécurité

11/01/12 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Source: Datanews

Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel a conclu un accord avec le groupe Alstom pour la livraison de systèmes de sécurité. La valeur de ce contrat est de 29,5 millions d'euros, indiquent Infrabel et Alstom dans un communiqué de presse commun.

Infrabel décroche un juteux contrat pour des systèmes de sécurité

Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel a conclu un accord avec le groupe Alstom pour la livraison de systèmes de sécurité. La valeur de ce contrat est de 29,5 millions d'euros, indiquent Infrabel et Alstom dans un communiqué de presse commun.

Grâce à cet accord, Infrabel pourra continuer d'implémenter le système de signalisation européen ETCS (European Train Control System). Alstom fournira l'équipement pour les systèmes de sécurité TBL1+ et ETCS de 2013 à 2018. TBL1+ est actuellement introduit de manière accélérée sur le réseau ferroviaire belge. Ce système arrête automatiquement un train en présence d'un feu rouge. D'ici la fin de cette année, tous les noeuds ferroviaires devraient en être équipés.

TBL1+ est compatible avec ETCS. Ce dernier système va encore plus loin et prévoit un contrôle de vitesse permanent. Selon le master plan d'Infrabel et de la SNCB, l'ensemble du réseau devrait en être équipé à l'horizon 2022. L'objectif d'Infrabel est d'amener le réseau ferroviaire belge dans le top 3 des réseaux européens les plus sûrs.

Les 10.747 postes de signalisation que compte notre pays, doivent être équipés de balises. Grâce au contrat conclu avec Alstom, les 4.000 derniers postes de signalisation seront munis de cette technologie. Les balises sont placées à intervalles réguliers le long de la voie et communiquent directement avec l'équipement ETCS à bord des trains.

L'équipement sera fabriqué dans l'usine d'Alstom de Charleroi, où travaillent 1.000 personnes. Une équipe d'une trentaine de collaborateurs gérera le contrat, qui sera suivi par un autre contrat, de maintenance celui-là sur une période de quinze ans.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires