HP va injecter un milliard de dollars dans Open Cloud

07/05/14 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Datanews

Avec son milliard de dollars, Hewlett-Packard ciblera pleinement des produits et services sur OpenStack, destinés à tenir les clients à l'écart de Google et d'Amazon.

HP va injecter un milliard de dollars dans Open Cloud

Avec son milliard de dollars, Hewlett-Packard ciblera pleinement des produits et services sur OpenStack, destinés à tenir les clients à l'écart de Google et d'Amazon.

Si HP débourse un milliard de dollars, cet argent débouchera sur un nom: Helion. C'est en effet sous cette marque que le géant IT va, sur une période de deux ans, investir dans une version gratuite d'OpenStack notamment. Toute l'offre cloud de l'entreprise portera elle aussi la marque Helion. D'ici juin, l'on s'attend à une version commerciale (probablement nettement étendue) d'Helion OpenStack.

Le raisonnement sous-jacent, c'est que les entreprises créent leur propre nuage privé au lieu de déménager leur infrastructure chez Amazon ou Google.

Le montant de l'investissement indique que HP entend miser à fond sur le nuage. Nous en avions eu vent la semaine dernière déjà, lorsque l'entreprise signa un accord avec Foxconn pour la production de serveurs cloud économiques.

L'entreprise n'est toutefois pas la seule à se focaliser sur le nuage. Fin mars, Cisco annonçait en effet vouloir injecter un milliard de dollars dans des services cloud. De son côté, EMC a présenté cette semaine lors d'EMC World quelques solutions cloud, tout comme Microsoft l'avait fait le mois dernier.

Protection des brevetsCe qui est intéressant à savoir, c'est que HP promet que les clients d'Helion seront protégés contre les revendications externes en matière de brevets. Cette protection s'étendra même aux clients des clients de HP. Voilà qui devrait convaincre les entreprises hésitantes à opter pour une solution open source.

L'open source offre de nombreux avantages, mais il arrive parfois que les entreprises se modèrent, parce qu'une technologie open source déterminée est attaquées par des sociétés qui prétendent qu'elle enfreint leurs brevets. Mais en agissant comme elle le fait, HP protègera les clients potentiels contre les plaintes juridiques.

Helion sera dirigée par Bill Hilf qui avait quitté l'an dernier Microsoft Azure pour rejoindre HP. Selon Hewlett-Packard, l'argent de l'investissement proviendra de moyens existants. Il ne s'agira donc pas d'un poste de coût supplémentaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires