HP construira le premier superordinateur flamand

30/01/12 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Datanews

HP a décroché le contrat portant sur la construction du premier superordinateur flamand. Montant de ce contrat: 4,2 millions d'euros. L'université de Gand, en accord avec le Vlaams Supercomputer Centrum (VSC), a choisi HP pour fabriquer le premier superordinateur flamand. Le cluster constituera le plus puissant système académique de calcul en Flandre. Le système 'high performance computing' (HPC) proposé d'une valeur de 4,2 millions d'euros sera le superordinateur le plus important de notre pays sur base du classement Top 500 établi en novembre 2011.

HP construira le premier superordinateur flamand

HP a décroché le contrat portant sur la construction du premier superordinateur flamand. Montant de ce contrat: 4,2 millions d'euros.

L'université de Gand, en accord avec le Vlaams Supercomputer Centrum (VSC), a choisi HP pour fabriquer le premier superordinateur flamand. Le cluster constituera le plus puissant système académique de calcul en Flandre. Le système 'high performance computing' (HPC) proposé d'une valeur de 4,2 millions d'euros sera le superordinateur le plus important de notre pays sur base du classement Top 500 établi en novembre 2011.

Le Vlaamse Supercomputer (superordinateur flamand) sera, comme on le sait, hébergé dans le nouveau bâtiment du centre de données de l'université de Gand. Mais le système pourra être utilisé par tous les chercheurs actifs dans les instituts des Vlaamse Associaties Universiteit-Hogescholen et par les instituts de recherche publics flamands. Il est possible que les entreprises puissent l'exploiter aussi.

155 téraflops Le superordinateur tournant sur le système d'exploitation RedHat offrira une capacité maximale de 155 téraflops (1012 FLoating point OPerations per Second ou opérations en virgule flottante par seconde), ce qui est sensiblement plus que les 90 téraflops, dont il était encore question en 2010. HP a résolument opté pour la technologie Sandy Bridge d'Intel avec un ensemble de 8.500 coeurs ('cores') et FDR Infiniband van Mellanox. HP se chargera également de la partie réseautique et de la gestion du cluster. Le stockage des données spécialisé sera fourni par Data Direct Network (DDN), alors qu'Adaptive Computing prendra le logiciel de 'scheduling' (planification) à son compte. L'infrastructure du centre de données sera confiée à APC (Schneider Electric).

Points d'interrogation à propos du financement Le superordinateur flamand sera mis en production au second semestre de cette année. Son financement sera pris en charge par le gouvernement flamand - Département Economie, Wetenschap & Innovatie (EWI) et par la fondation Hercules. Détail piquant: le financement structurel ultérieur du superordinateur n'est pas encore réglé. Une commission d'accompagnement commune du gouvernement flamand, de la fondation Hercules et de quelques experts étrangers souhaite un financement structurel caractérisée par un trajet de croissance allant de 4 millions d'euros en 2012 à 10,6 millions en 2016.

En mai de l'an dernier, Ingrid Lieten, la ministre flamande de l'innovation compétente en la matière, devrait encore libérer 500.000 euros pour faire face aux moyens de fonctionnement et aux coûts salariaux des huit membres du personnel en charge du superordinateur. Dans une réponse à une question parlementaire, elle avait déclaré à l'époque que l'EWI et la fondation Hercules avaient été chargés de préparer un dossier complet à propos du financement. Pas mal de questions restent aussi en suspens quant au paiement de la facture énergétique finale, un élément important s'il en est pour un superordinateur.

Vous en saurez plus à propos de ce projet et de son pendant wallon le 10 février dans le 3ème numéro de 2012 de Data News.

En savoir plus sur:

Nos partenaires