Guinness World Records rachète la jeune entreprise belge Bragster

23/02/10 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Guinness World Records a repris Bragster. L'organisation derrière le fameux livre des records n'a cependant pas communiqué le montant exact qu'elle a déboursé pour se payer la jeune entrepris belge.

Guinness World Records a repris Bragster. L'organisation derrière le fameux livre des records n'a cependant pas communiqué le montant exact qu'elle a déboursé pour se payer la jeune entrepris belge.

Sur Bragster.com, il est possible de lancer des défis à ses amis et d'engager des paris avec des internautes du monde entier. L'ex-employé de banque Wim Vernaeve a eu l'idée de créer ce site pour relever un défi lancé par un collègue. Ce dernier avait parié 150 euros que Wim n'oserait pas se faire raser la tête.Le Gantois se piqua au jeu et eut ainsi l'envie, conjointement avec celui qui l'avait défié, Bertrand Bodson, de concevoir une plate-forme en ligne pour les personnes aimant fanfaronner et faire des paris.

Le site en langue anglaise fut opérationnel en octobre 2007 et connut rapidement le succès. Tellement même que le fabricant de puces Intel injecta dans la petite entreprise un montant de 3,5 millions de dollars par le biais d'Intel Capital.

Aujourd'hui, Bragster.com est très prisé par des personnalités très connues telles LL Cool J, 50 Cent, voire Enrique Iglesias. Elles y lancent des défis insensés à leurs hun fans, du genre 'qui peut chanter l'opéra le plus abominable?'.

Jamais encore, Guinness World Records n'avait fait une acquisition en ligne. L'organisation a déjà annoncé ne vouloir rien changer au site, du moins pas avant le second semestre de cette année, lorsque Bragster sera intégré au site web officiel de Guiness World Records.

GWR fait partie du Jim Pattison Group, l'un des principaux conglomérats canadiens. Le site web de Guiness World Records est visité chaque année par plus de 11 millions de personnes.

Nos partenaires