GPS et taxe de circulation: une histoire ancienne

27/09/07 à 09:30 - Mise à jour à 09:29

Source: Datanews

Hier, le Ministre bruxellois des Finances Guy Vanhengel proposait d'installer un GPS à bord de chaque véhicule afin de payer leur taxe de circulation non plus forfaitairement en fonction de la cylindrée, mais bien de l'utilisation effective du véhicule sur l'année. Un système qui serait plus écologique et plus équitable selon le Ministre.

Hier, le Ministre bruxellois des Finances Guy Vanhengel proposait d'installer un GPS à bord de chaque véhicule afin de payer leur taxe de circulation non plus forfaitairement en fonction de la cylindrée, mais bien de l'utilisation effective du véhicule sur l'année. Un système qui serait plus écologique et plus équitable selon le Ministre.

Décidément, les politiques ont l'art de faire parler d'eux. Sans honte de reprendre une idée lancée voici plusieurs années déjà. En 2003 en effet, le 'Plan national ozone' de 4 fédérations belges de défense de l'environnement proposait déjà une taxe de circulation modulée en fonction de l'utilisation du véhicule et établie sur la base d'appareils embarqués comme les tachygraphes et les GPS. Et cela fait des années maintenant que la Suisse a adopté cette technologie pour taxer les camions qui circulent sur son territoire. Tandis qu'en juillet '98 déjà, la Commission européenne publiait un livre blanc intitulé "Redevances équitables pour l'utilisation des infrastructures" évoquant ces pistes technologiques. Précisant qu'il s'agissait moins d'une question de technologie que de volonté politique.

Mais ces termes ne sont-ils pas largement antinomiques? Quand on voit les aléas de la vignette autoroutière, on est en droit de se demander si le dossier sera un jour tranché. A moins que le citoyen soit désormais prêt à entendre ce type de message...

Par ailleurs, pourquoi ne pas envisager d'utiliser le GSM comme technologie pour le calcul des distances parcourues. La solution est techniquement faisable et plus pratique, puisque le GSM est désormais largement répandu dans la population.

Ajoutons que l'assureur britannique Norwich Union propose depuis quelques mois déjà à ses clients une assurance 'Pay as you Drive' dont le prix est modulé selon l'heure et le jour de conduite ainsi que la route empruntée. Ces données sont enregistrées par un GPS installé gratuitement à bord du véhicule. Avec la possibilité d'économiser jusqu'à 30% sur la prime d'assurance.

Nos partenaires