Free Record Shop dans le rouge à cause de... SAP

19/08/08 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

Free Record Shop est en perte pour la première fois de son existence. La chaîne de CD et DVD pointe un doigt accusateur vers SAP.

Free Record Shop est en perte pour la première fois de son existence. La chaîne de CD et DVD pointe un doigt accusateur vers SAP.

L'entreprise, devenue depuis sa fondation en 1971 le principal vendeur de musique aux Pays-Bas et aussi très présente en Belgique, était aux prises avec des coûts galopants en raison surtout de l'introduction laborieuse d'un nouveau système logiciel.

Free Record Shop a enregistré une perte nette de 795.000 euros, indiquent les chiffres déposés, il y a une semaine et demi, auprès de la Chambre de Commerce. L'an dernier, elle avait encore réalisé un bénéfice de 2,7 millions d'euros. Son chiffre d'affaires, lui, a grimpé pour passer de 322 à 325 millions d'euros.

A l'entendre, l'entreprise attribue ses pertes au fait que le nouveau logiciel SAP d'approvisionnement des magasins Free Record ne fonctionnait pas encore correctement. Elle attend par conséquent l'introduction du programme dans sa filiale Van Leest. Au cours de l'exercice en cours, Free Record Shop table sur une hausse du chiffre d'affaires des magasins opérant sous sa marque, notamment grâce à des adaptations au logiciel de l'éditeur allemand SAP.

Détail piquant: sur le site de SAP, on trouve encore et toujours un communiqué de presse de 2006 annonçant en grande pompe l'arrivée du client Free Record Shop. Dans ce communiqué, Free Record Shop indiquait qu'elle voyait en 'SAP for Retail' la meilleure solution possible pour intégrer de manière impeccable sa logistique aux processus business et pour mieux aligner les ventes et l'approvisionnement.

Nos partenaires