France Télécom présente un plan après la vague de suicides

26/03/10 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

La direction de France Télécom a présenté un plan qui se veut une réponse à la crise que le groupe télécoms français traverse. Ces deux dernières années, pas moins de 35 collaborateurs de l'entreprise se sont donné la mort.

La direction de France Télécom a présenté un plan qui se veut une réponse à la crise que le groupe télécoms français traverse. Ces deux dernières années, pas moins de 35 collaborateurs de l'entreprise se sont donné la mort.

Le nouveau directeur général, Stéphane Richard, a évoqué "une crise sociale que nous avons connue et que nous connaissons encore". En raison de l'émoi provoqué par ces suicides, son prédécesseur, Didier Lombard, avait dû partir plus tôt que prévu.

Les syndicats ont pointé du doigt les conditions de travail et le management. Ils ont dénoncé entre autres le fait que les travailleurs étaient trop souvent mutés. La direction de France Télécom a à présent décidé que les mutations ne se feraient plus que sur une base volontaire.

Pour répondre à la critique, selon laquelle les travailleurs doivent atteindre des objectifs individuels irréalistes, la direction entend "privilégier les objectifs collectifs".

La partie variable du salaire des 1.100 cadres du groupe, y compris Stéphane Richard, sera attribuée sur la base de critères économiques, mais aussi en fonction de prestations sociales comme l'absentéisme ou la satisfaction donnée par ces personnes. La partie variable représente 30 à 50 pour cent du salaire.

Le groupe formera aussi les managers dans la "détection des personnes vulnérables" et décentralisera de nombreuses décisions qui étaient précédemment prises au niveau national. Pour améliorer les conditions de travail, 800 filiales seront rénovées et 270 "espaces d'accueil" seront créés.

Le syndicat CFTC estime que certaines mesures sonnent "creux", mais se déclare néanmoins satisfait du "mea culpa" de la direction.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires