Farmad: "Plusieurs clients utilisent notre logiciel de manière impropre "

03/06/11 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Datanews

L'entreprise Farmad de Sint-Niklaas, citée dans l'affaire de la fraude fiscale à grande échelle découverte chez les pharmaciens, dément jouer un rôle central dans cette fraude.

Farmad: "Plusieurs clients utilisent notre logiciel de manière impropre "

L'entreprise Farmad de Sint-Niklaas, citée dans l'affaire de la fraude fiscale à grande échelle découverte chez les pharmaciens, dément jouer un rôle central dans cette fraude. "Farmad regrette qu'un certain nombre de pharmaciens fassent un usage apparemment impropre de notre logiciel", déclare le directeur général de Farmad, Hugo Ketels.

Le parquet de Termonde a effectué des perquisitions chez l'éditeur de logiciels Farmad de Sint-Niklaas et chez différentes pharmaciens. L'éditeur de logiciels a permis à quelque 1.300 pharmaciens de frauder tant l'impôt direct que la TVA, déclare-t-on au parquet.

Farmad confirme la perquisition dans ses bureaux et les auditions, mais conteste les faits. "Farmad est surprise par la communication dans la presse et par le rôle qu'on lui attribue. Nous regrettons qu'un certain nombre de pharmaciens individuels aient fait manifestement une utilisation impropre de notre logiciel. Il y a quelque temps, Farmad avait été informée de rumeurs provenant du marché. Les services fiscaux nous avaient posé des questions, et nous avons toujours collaboré pleinement", ajoute le directeur Ketels.

L'entrée et la sortie des médicaments sont entièrement enregistrées et peuvent à tout moment être contrôlées par le fisc, affirme Farmad. "Un module d'enregistrement complet des tickets de caisse exhaustifs est à présent prêt à être lancé et n'attend plus que la validation légale pour pouvoir être activé chez les pharmaciens clients. Ce module ne sera rendu obligatoire dans le secteur horeca qu'à partir de 2012, mais nous le ferons le plus vite possible."

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires