Faillite de la marque de luxe Vertu

14/07/17 à 14:36 - Mise à jour à 14:36

Source: Datanews

Vertu, fabricant britannique de smartphones de luxe, jette l'éponge. L'entreprise était sous curatelle et les créanciers ont refusé une dernière offre de remboursement d'une partie de la dette.

Faillite de la marque de luxe Vertu

© Vertu

Avec la disparition de l'entreprise britannique Vertu, surtout connue pour ses smartphones ornés de pierres précieuses et garnis de cuir d'alligator, ce sont deux cents salariés qui perdent leur emploi. L'entreprise avait une dette de 128 millions de livres (soit 145 millions d'euros) et était sous curatelle. Les créanciers ont rejeté l'offre du propriétaire de la rembourser avec un montant de 1,9 million de livres (environ 2,1 millions d'euros).

Ce refus sonne la fin de l'un des fabricants de smartphones les plus célèbres des dernières années. Vertu s'était spécialisée dans les smartphones "de luxe", ou disons plutôt dans des "symboles de prestige scandaleusement onéreux". Le modèle de base de la série Signature démarrait à 11 000 livres (quelque 12 500 euros) et il fallait débourser près de 45 000 euros pour un modèle en or 18 carats.

Chaque téléphone était fabriqué à la main et utilisait des matériaux tels que du cuir d'autruche, des métaux précieux, des saphirs ou des émeraudes. L'acheteur d'un appareil pouvait même échanger quelques mots avec celui qui l'avait assemblé. Vertu offrait en outre un service de conciergerie 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, inclus dans le prix de l'appareil.

Le modèle le plus cher, le Signature Cobra, a été lancé en Inde en mai dernier et coûtait quelque 320 000 euros. Ce prix donnait droit à un boîtier clinquant, orné de 800 rubis serpentant autour des touches et de l'écran de 2 pouces.

Le Signature Cobra, le modèle le plus cher de Vertu.

Le Signature Cobra, le modèle le plus cher de Vertu. © .

Pour ce prix, vous disposiez également d'une technologie dépassée. En effet, les téléphones tournaient sous d'anciennes versions d'Android et des processeurs de génération précédente. Du point de vue technologique, Vertu a toujours été une marque "milieu de gamme", mais avec des diamants en prime.

Vertu a été fondée en 1998 par la société finlandaise Nokia, qui a vendu l'entreprise à EQT, une société d'investissement, en 2012. Vertu a encore été revendue plusieurs fois par la suite. En mars de cette année, la marque a été cédée à un homme d'affaires turc, Murat Hakan Uzan, qui vit en exil à Paris (car l'histoire de Vertu s'apparente à un roman de gare). Murat Hakan Uzan souhaite relancer la marque en septembre. Il détient en effet la dénomination commerciale, les technologies et les licences.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos