Facebook pourrait devenir la principale plate-forme de rencontres au monde

02/05/18 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Facebook incorporera bientôt des fonctions d'un service de rencontres. Le réseau social concurrencera ainsi les applis de 'dating' bien connues, telles Tinder.

Facebook pourrait devenir la principale plate-forme de rencontres au monde

© PublicDomainPictures

Depuis la création de Facebook en 2004, les utilisateurs pouvaient dans les informations de leur profil signaler s'ils étaient mariés, en couple ou célibataires. Selon Facebook, il va de soi que la situation peut aussi 'être plus détaillée'. C'est ainsi que pour la première fois, son CEO Mark Zuckerberg annonce que le plus important réseau social au monde entend en faire plus avec ces informations.

Principale appli de rencontres

En raison du grand nombre de ses utilisateurs de tout âge, Facebook a toujours eu le potentiel pour devenir la principale plate-forme de rencontres au monde. D'une annonce faite lors de la F8 Developer Conference organisée dans la ville américaine de San Jose, il apparaît à présent que c'est précisément ce que l'entreprise vise.

"La plate-forme sera utilisée pour établir de véritables relations de longue durée et pas pour des coups d'un soir", a déclaré en plaisantant le CEO Marck Zuckerberg lors de la conférence. "Nous l'avons dès le départ développée avec un soin tout particulier pour la confidentialité et la sécurité. Vos amis ne verront pas votre profil, et vous ne serez présenté qu'à des personnes qui ne font pas partie de votre liste d'amis."

Ces dernières années, des plates-formes telles Tinder et OkCupid, toutes deux exploitées par l'entreprise Match Group, ont progressé jusqu'à appartenir aux plates-formes de rencontres en ligne les plus populaires. Dès que cette information sur Facebook a été lancée, le cours de l'action de Match Group a plongé de dix-sept pour cent. Précédemment, les utilisateurs de Tinder avaient la possibilité d'associer leur compte Facebook à l'appli, afin de découvrir une concordance ('match') potentielle avec d'éventuels amis sur le réseau social.

Sécurité

Durant la conférence, les développeurs ont pu voir les premières captures d'écran. A première vue, un profil fait essentiellement penser à des services existants tels Tinder. L'utilisateur y découvre une grande photo conjointement avec des renseignements de base sur quelqu'un, puis indique s'il est intéressé ou non.

Facebook n'a fourni que peu de détails sur le mode de fonctionnement de l'application. On imagine qu'une concordance entre deux personnes se manifestera dès que, tout comme dans Tinder, elles auront des points de convergence réciproques. Ce n'est qu'ensuite qu'elles pourront dialoguer. Selon Facebook, ces entretiens se feront indépendamment de Messenger. Seuls des messages de texte seront autorisés pour des raisons de sécurité.

Evénements et groupes

Chris Cox, Product Chief chez Facebook, a expliqué une fonction particulière appelée 'déverrouillage'. Les utilisateurs de la plate-forme de rencontres pourront rendre leur profil public à un groupe spécifique de personnes qui veulent se rendre à un événement déterminé. Via le service de rencontres de Facebook, les gens pourront entrer en contact, dès qu'il y aura un intérêt réciproque.

Il manque cependant encore pas mal de détails sur le service de rencontres de Facebook. On ne sait par exemple pas si la nouvelle plate-forme de rencontres n'accueillera que les personnes mentionnant qu'elles sont célibataires. Facebook a laissé entendre qu'elle effectuerait les premiers tests en fin d'année et qu'elle donnerait alors davantage d'informations.

Nos partenaires