Facebook et Instagram vont introduire une... minuterie

02/08/18 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Datanews

Facebook va rappeler à ses utilisateurs combien de temps ils passent par jour et par semaine sur Facebook et Instagram. Il s'agit là d'une première étape vers une approche consistant à conscientiser davantage les utilisateurs aux médias sociaux, même si cela ne va pas encore assez loin pour d'aucuns.

Facebook et Instagram vont introduire une... minuterie

© istock

La fonction sera d'abord déployée aux Etats-Unis sous la forme d'un tableau de bord affichant la durée moyenne consacrée à Facebook et Instagram. Les utilisateurs recevront aussi des chiffres précis relatifs aux sept derniers jours. De plus, ils pourront indiquer combien de temps au maximum ils veulent passer sur Facebook ou Instagram. Une fois cette durée expirée, ils en seront informés. Enfin, les utilisateurs pourront mettre en attente les push notifications sur leur téléphone et ce, pendant huit heures maximum.

Cette mesure devrait aider les gens à prendre davantage conscience du temps qu'ils consacrent aux médias sociaux. Facebook et d'autres firmes de médias sociaux font en effet régulièrement l'objet de critiques quant à la façon dont elles agencent leurs pages. En permettant par exemple le défilement à l'infini, elles provoqueraient une sorte d'addiction.

Bien-être

Lors de sa conférence de presse consacrée aux chiffres trimestriels, Mark Zuckerberg a déclaré qu'il n'était pas d'accord. Selon lui, son entreprise ne gagne pas plus d'argent en maintenant les gens infiniment sur le site. Le CEO a ajouté que l'objectif était que les utilisateurs communiquent activement avec les membres de leur famille et leurs amis, ce qui serait nettement moins néfaste pour la santé mentale des gens que procéder des journées durant à des défilements de flux, comme le ferait un zombie.

La nouvelle fonction ne fait toutefois guère de différence entre ces deux activités. Le site technologique TechCrunch a pu tester les outils préventivement et indique qu'ils sont intégrés quelque part dans les paramètres (quelque chose qui semble poser un problème également aux outils de confidentialité), et qu'ils ne fournissent des infos de durée d'utilisation que sur l'appli mobile de cet appareil bien précis. Il n'est donc pas tenu compte des minutes passées sur le bureau, et si vous utilisez plusieurs appareils mobiles, il vous faudra déterminer vous-même la durée.

Pour expliquer les nouveautés, Ameet Ranadive, responsable chez Facebook du 'bien-être' des produits, n'a pas prononcé le terme addiction. Il a cependant déclaré que les utilisateurs avaient demandé s'ils pouvaient d'une manière ou d'une autre avoir une emprise plus grande sur la durée qu'ils consacrent aux médias sociaux.

Sur Instagram, on tente depuis assez longtemps déjà de conscientiser les gens à propos du temps qu'ils y consacrent. La plate-forme a ainsi précédemment introduit une fonction expliquant quand l'utilisateur est à jour vis-à-vis de tous ses 'feed posts' des deux journées précédentes. Facebook, de son côté, a tenté en janvier déjà de réagir à la critique de l'addiction en adaptant ses algorithmes, qui accordent à présent moins d'attention aux vidéos virales idiotes et aux pièges à clics ('clickbaits'), et davantage aux véritables amis.

Nos partenaires