Enfin, un incubateur ICT à Bruxelles

13/11/07 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Benoît Cerexhe et Guy Vanhengel, les ministres bruxellois de la recherche scientifique et du budget, ont posé, hier, en grand pompe la première pierre de l'incubateur ICT ICAB (Incubatiecentrum Arsenaal Brussel). Le projet accuse cependant pas mal de retard.

Benoît Cerexhe et Guy Vanhengel, les ministres bruxellois de la recherche scientifique et du budget, ont posé, hier, en grand pompe la première pierre de l'incubateur ICT ICAB (Incubatiecentrum Arsenaal Brussel). Le projet accuse cependant pas mal de retard.

Le centre de recherche sera dirigé par la Vrije Universiteit Brussel (VUB) et devrait à partir de janvier 2009 attirer les jeunes entreprises bruxelloises qui développent des projets de recherche sur le plan de la technologie de l'information et de la communication. Janvier 2009, ce sera 2 années plus tard que [prévu en 2005]. A l'époque déjà, l'on avait en effet annoncé fièrement la nouvelle, mais l'on a dû attendre jusqu'à aujourd'hui pour en voir les premiers résultats concrets. L'impulsion pour la construction de l'ICAB remonte en réalité à 2002. Au crédit des responsables politiques bruxellois, l'on ajoutera cependant que cette année a déjà vu la création des centres d'incubation Tweebeek et Solvay pour lesquels il n'a cependant rien fallu construire.

Concrètement, l'ICAB mettra bientôt 2.100 mètres carrés à la disposition des entreprises du secteur ICT. "Au sein de l'ICAB, il sera possible de collaborer avec les chercheurs bruxellois que nous avons stimulés financièrement depuis l'an dernier grâce à l'initiative 'Spin-Off in Brussels' pour laquelle 1 million d'euros est prévu. En 2007, 8 bourses seront ainsi attribuées", déclare Cerexhe. Chaque année, 7,5 millions d'euros seront encore consacrés à des projets de recherche interuniversitaire.

Le but est aussi de faire collaborer étroitement l'ICAB avec les centres de recherche des différentes universités bruxelloises (VUB, ULB, UCL), les écoles supérieures et les entreprises (GOMB, BAO, GIMB).

La Région bruxelloise a pris à sa charge 10 des 11,5 millions d'euros environ qui étaient nécessaires pour la construction de l'ICAB.

Source: Belga

Nos partenaires