'Elon Musk, nouvelle victime de fausses informations'

25/11/16 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Après les élections présidentielles aux Etats-Unis, les sites d'actualité conservateurs américains étaient à la recherche d'une nouvelle cible. Il semble qu'ils l'aient trouvée en la personne d'Elon MUsk, le directeur de Tesla et de SpaceX.

'Elon Musk, nouvelle victime de fausses informations'

© Reuters

En tant que personne, Musk fait l'objet d'une attention toute spéciale, parce qu'il dirige des entreprises qui, à leur manière, remettent en question l'industrie en place. Tesla, SpaceX et SolarCity font de ce fait l'objet de nombreuses louanges et de commentaires en tous genres. Or voici que Musk est devenu à présent la cible de rédacteurs de fausses informations.

Sur trois sites d'actualité conservateurs, l'on a vu apparaître la semaine dernière des messages négatifs à propos de l'entrepreneur Musk, selon l'agence Bloomberg. 'Voilà comment Elon Musk a volé 5 milliards de dollars aux contribuables' et 'Elon Musk: expert en marketing artificiel et honte nationale', tels étaient les titres d'articles publiés l'un peu après l'autres sous alias.

Attaque non basée sur des faits

'Ce sont les instruments qui sont utilisés par des gens qui ne connaissent pas la réalité', déclare Sarah O'Brien, porte-parole de Tesla, à Bloomberg. Car Musk se trouve continuellement en ligne de mire sur internet avec, notamment, des opinions factices diffusées par des sites web aux objectifs fantomatiques et par des individus écrivant sous alias.

'Tout semble indiquer que nombreux sont ceux qui ne l'aiment pas', déclare un expert en communication. Il pense ici à des entreprises ayant des intérêts dans l'industrie charbonnière ou à des gens qui ne voient pas d'un bon oeil la percée de l'entreprise de panneaux solaires SolarCity. Selon The Drive, le groupe conservateur Citizens for the Republic serait à l'initiative des fausses informations à propos de Musk. Citizens for the Republic est connu en tant que groupe de lobbying opposé aux subsides accordés à l'énergie propre. Ce groupe se base sur des idées conservatrices et collabore aussi avec la National Rifle Association, qui mène d'importantes actions de lobbying en faveur du maintien des armes aux Etats-Unis.

Politique

Mais il existe aussi une raison 'logique' pour laquelle Musk est attaqué à présent, selon Quartz. 'Cela est dû à Hillary Clinton.' Le site d'actualité indique que les conservateurs craignent probablement que Musk entre en politique. Clinton pouvait provoquer des dommages, lorsqu'elle était dans la course à la Maison Blanche, et 'avec Musk, c'est exactement pareil'. 'Une partie du monde politique a peur que Musk devienne un politicien. Ils le considèrent donc à présent comme une menace et entament par conséquent ce procès d'intention.' Une idée singulière que celle-là, étant donné que Musk est né en Afrique du Sud et ne pourra de ce fait jamais devenir président des Etats-Unis.

Musk lui-même semble provisoirement ne pas prendre tout cela très au sérieux. Sur Twitter, il demande ouvertement qui est responsable des fausses informations publiées sur lui. 'Cela ne peut être skankhunt42. Il écrit mieux que çà!', a-t-il ainsi affirmé en se référant à un épisode de South Park.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="en" dir="ltr">Can anyone uncover who is really writing these fake pieces? Can't be skankhunt42. His work is better than this. <a href="https://t.co/Qs69AFMGE5">https://t.co/Qs69AFMGE5</a></p>-- Elon Musk (@elonmusk) <a href="https://twitter.com/elonmusk/status/801095470084784129">November 22, 2016</a></blockquote>

En savoir plus sur:

Nos partenaires