Des partisans d'Anonymous infectés

05/03/12 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Datanews

Des cybercriminels ont contaminé un outil DDoS d'Anonymous, selon Symantec.

Des partisans d'Anonymous infectés

Des cybercriminels ont contaminé un outil DDoS d'Anonymous, selon Symantec.

Le spécialiste de la sécurité Symantec décrit sur comment des cybercriminels ont infecté les appareils de sympathisants d'Anonymous. Lorsqu'après l'intervention du FBI sur le site d'échanges MegaUpload, des 'hacktivistes' appelèrent à lancer des attaques déni de service (DoS) contre ce même FBI notamment, il s'avéra qu'un des outils de Distributed DoS 'recommandés' avait été lui-même infecté par des cybercriminels.

Concrètement, les sympathisants en question ont été orientés vers une version de 'Slowloris' contaminée par le cheval de Troie Zeus. Les partisans d'Anonymous ayant installé Slowloris couraient ainsi le risque de transmettre des informations bancaires et des données webmail aux cybercriminels, et ce en plus du risque d'être poursuivis par les autorités pour avoir participé à une attaque déni de service distribué. Voici les aspirants-hacktivistes prévenus...

En savoir plus sur:

Nos partenaires