Des organisations en charge du respect de la vie privée accusent Google de publicités illicites vis-à-vis des enfants

09/04/18 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Différentes organisations compétentes en respect des droits de la jeunesse et des consommateurs au niveau de leur confidentialité accusent Google de tenir illicitement à jour via YouTube les données d'enfants américains âgés de moins de 13 ans, afin de leur soumettre des annonces publicitaires. Elles ont déposé une plainte auprès du contrôleur boursier américain FTC.

Des organisations en charge du respect de la vie privée accusent Google de publicités illicites vis-à-vis des enfants

. © PVL

Même si YouTube s'adresse uniquement aux jeunes plus âgés, 80 pour cent d'enfants américains de 6 à 12 ans utiliseraient régulièrement le site vidéo.

Selon 23 organisations en charge du respect des droits de la jeunesse et des consommateurs au niveau de leur confidentialité, Google tiendrait à jour les données de localisation d'enfants, le type d'appareil avec lequel ils visionnent des vidéos sur YouTube, ainsi que leur numéro de téléphone. Ils pourraient être ainsi la cible d'annonces publicitaires spécifiques. Le législateur américain stipule que l'autorisation des parents est pourtant requise, mais Google ne le respecterait donc pas. Voilà pourquoi les 23 organisations déposent à présent une plainte auprès du contrôleur américain FTC.

Double visage

"Google présente un double visage quand elle prétend faussement dans ses conditions d'utilisation que YouTube n'est destiné qu'aux jeunes âges de 13 ans et plus, tout en attirant sciemment des enfants plus jeunes vers un espace de jeu numérique bourré de messages publicitaires", déclare Jeff Chester du Center for Digital Democracy.

Un porte-parole de YouTube réagit dans The Guardian en affirmant ne pas encore avoir reçu la plainte, mais que "la protection des enfants a toujours été la principale priorité" et que "Google va examiner la plainte pour voir si des améliorations sont possibles". Il signale aussi que YouTube aux Etats-Unis dispose d'un service Kids séparé pour les enfants de moins de 13 ans.

En février déjà, YouTube avait dû s'excuser, après qu'on ait trouvé des vidéos inquiétantes sur cette appli Kids. Et fin de l'année dernière, il est apparu que d'étranges vidéos générées automatiquement, mais aussi des images de violence et autres avaient abouti dans l'offre pour enfants sur YouTube. A l'époque également, YouTube avait été contrainte de présenter ses excuses et avait engagé des modérateurs supplémentaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires