Des objections de l'UE contre le rachat de Tele Atlas

03/03/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

La Commission européenne a formellement fait savoir à TomTom qu'elle avait un certain nombre d'objections en matière concurrentielle contre le rachat prévu du fournisseur de cartes Tele Atlas. TomTom a jusqu'au 5 mai pour présenter des solutions.

La Commission européenne a formellement fait savoir à TomTom qu'elle avait un certain nombre d'objections en matière concurrentielle contre le rachat prévu du fournisseur de cartes Tele Atlas. TomTom a jusqu'au 5 mai pour présenter des solutions.

TomTom, le plus grand fabricant mondial d'appareils d'auto-navigation, avait, selon les rumeurs, déjà mis sur papier plusieurs mesures et propositions concrètes, destinées à satisfaire la Commission européenne. Mais cette note n'a pas suffi à éviter que la Commission émette un 'statement of objections'.

Ce rapport - un relevé des problèmes concurrentiels prévus par l'UE - ne signifie cependant pas que le rachat sera purement et simplement rejeté. TomTom dispose à présent d'un délai se clôturant le 5 mai pour présenter de meilleures propositions et pour convaincre l'UE que le rachat ne constituera pas un obstacle pour la concurrence sur le marché du GPS. Selon des experts, ce genre de rapport entraînera de toute façon des retards et compliquera l'accord de rachat, du fait qu'il existe à présent une liste écrite formelle des problèmes qui doivent être d'abord résolus.

Nos partenaires