Des conditions estivales extrêmes génèrent une plus grande perte de données

18/08/10 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Datanews

Ni la canicule ni le déluge ne font bon ménage avec l'infrastructure IT. Les spécialistes de la récupération de données, tels Kroll Ontrack, ne le savent que trop bien.

Des conditions estivales extrêmes génèrent une plus grande perte de données

Ni la canicule ni le déluge ne font bon ménage avec l'infrastructure IT. Les spécialistes de la récupération de données, tels Kroll Ontrack, ne le savent que trop bien.

Durant l'été, les causes typiques de pertes de données - des problèmes durant la maintenance IT et des lacunes dans les processus IT - sont assorties d'événements comme des inondations et des tempêtes, mais aussi des pannes de courant successives provoquées par une chaleur intense et une utilisation nettement plus forte de l'électricité et de l'air conditionné.

Kroll Ontrack indique que le besoin de services de récupération de données augmente habituellement au cours des mois d'été. L'entreprise corrobore ses dires par ses propres chiffres: "Sur base des données mondiales de 2007 à 2009, les ingénieurs d'Ontrack Data Recovery rapportent que le besoin des services de récupération de données croît en moyenne de 12 pour cent du deuxième au troisième trimestre. Cela confirme que la saison exerce une influence sur la perte de données."

Cet été encore, Kroll Ontrack enregistre une augmentation du nombre de commandes: "Même si cela peut être dû à une reprise de l'économie, nos données semblent suivre la même tendance que celle des années précédentes."

En savoir plus sur:

Nos partenaires