Dectel en faillite

30/10/12 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Datanews

La nouvelle a été quelque peu passée sous silence, mais le fait est que le distributeur gantois Dectel a déposé son bilan l'été dernier. L'entreprise était encore florissante il y a quelques années encore en tant que distributeur télécoms.

Dectel en faillite

La nouvelle a été quelque peu passée sous silence, mais le fait est que le distributeur gantois Dectel a déposé son bilan l'été dernier. L'entreprise était encore florissante il y a quelques années encore en tant que distributeur télécoms.

Dectel a été créée en 1991 au départ de la filiale à succès de l'entreprise télécoms Uniden Belgique qui avait dû fermer ses portes, parce que la japonaise Uniden avait jeté l'éponge en Europe. L'ex-directeur Jean-Luc Decroo avait alors fondé Dectel. Ce distributeur télécoms était une entreprise saine et en croissance jusque peu avant la crise de 2008. C'est cette année-là que Decroo quitta l'entreprise. Peter Op De Beeck (notamment ex-CEO de RealDolmen) lui succéda comme CEO et actionnaire.

En raison des crises économiques successives, Dectel n'a plus jamais réussi à renouer avec le succès ces dernières années. Suite à l'effondrement du marché GPS, elle tenta pourtant de lancer de nouvelles gammes de produits (comme des accessoires), alors que sa direction essaya de créer une filiale allemande. "Cela a coûté beaucoup d'argent. Ils ont voulu aller trop vite", déclarent certains ex-collaborateurs. "Et les personnes qui étaient engagées en Allemagne, l'on peut en fait quasiment les considérer comme des fraudeurs."

"Notre modèle était que nous préfinancions tout pour les détaillants. Mais par temps de crise, l'on sert un peu de 'mini-banque': les délais de paiement sont plus longs, les marges se réduisent, ... Pour les petits distributeurs, c'est mortel. Je pense que d'autres suivront Dectel", estime un vendeur en partance. "Néanmoins, nous avons bien vendu, et les clients étaient satisfaits. Un client tel MediaMarkt a même voulu nous aider à un moment donné en acceptant de payer en une fois toutes ses factures non encore honorées."

Au cours de l'exercice 2010, l'entreprise a, selon les chiffres de la Banque Nationale, essuyé une perte (après impôts) de 2,6 millions d'euros. En juin de cette année, après une tentative de réaménagement de la dette, l'entreprise a finalement été déclarée en faillite. Un rachat par ArtSound de Kruishoutem a échoué en fin de compte. Dectel, qui occupa à l'origine une vingtaine de personnes, est à présent quasiment à l'arrêt. D'après les rumeurs, il ne resterait plus que 2 vendeurs pour la Belgique et 2 pour les Pays-Bas.

Son fondateur Jean-Luc Decroo a refusé tout commentaire. Peter Op De Beeck, son CEO, n'a pas non plus réagi à notre demande de davantage d'explications.

En savoir plus sur:

Nos partenaires