De nouveaux suicides dans une usine d'iPhone

21/05/13 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Datanews

Trois ouvriers d'une fabrique de la société taïwanaise Foxconn en Chine se sont suicidés en moins de trois semaines, selon une agence de presse officielle et une organisation de défense des travailleurs. Cette organisation met en doute ces suicides.

De nouveaux suicides dans une usine d'iPhone

Les trois ouvriers travaillaient à Zhengzhou dans cette même usine du plus grand fabricant au monde de composants informatiques, où sont notamment produits l'iPhone et d'autres appareils d'Apple.

Un homme de 24 ans s'est jeté dans le vide du haut du dortoir le 24 avril, alors qu'une femme de 23 ans s'est elle aussi jetée du sixième étage du bâtiment où elle résidait, a annoncé l'agence presse News China. Mardi dernier, c'est un homme marié trentenaire qui est tombé du toit d'un édifice de cinq étages.

Conditions de travail

"Les raisons ne sont pas claires", a déclaré China Labor Watch, une organisation ayant son siège à New York. Il est possible que ces suicides aient un rapport avec une politique de l'entreprise qui menace les ouvriers de licenciement, s'ils parlent sur le lieu de leur travail, selon un communiqué de cette ONG.

Foxconn est surveillée attentivement par des organisations qui militent en faveur des droits des travailleurs, suite à une vague de suicides (treize au minimum) en 2010 dans des usines chinoises. Selon les militants, ces suicides étaient dus à la pénibilité des conditions de travail.

Le groupe taïwanais assemble entre autres des produits pour Apple, Sony et Nokia et occupe 1,2 million de personnes en Chine. (Belga/EE)

En savoir plus sur:

Nos partenaires