Davantage de contrats de sous-traitance, mais plus modestes en 2008

10/01/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le marché mondial de la sous-traitance croîtra encore fortement cette année, prévoit le cabinet d'études Gartner. Les contrats seront nettement plus nombreux, mais aussi certainement d'une importance inférieure de moitié.

Le marché mondial de la sous-traitance croîtra encore fortement cette année, prévoit le cabinet d'études Gartner. Les contrats seront nettement plus nombreux, mais aussi certainement d'une importance inférieure de moitié.

En 2007, le marché mondial de l'externalisation des processus IT et 'business' a crû de 10,2 pour cent en tout. Selon Gartner, 2008 se caractérisera par une hausse de 8,1 pour cent. Ce qui est étonnant, selon Kurt Potter, analyste chez Gartner, c'est que la valeur moyenne des contrats de sous-traitance a diminué de moitié en 2007. "Les entreprises sous-traitent simplement plus, mais elles optent pour une 'stratégie multi-fournisseur', et ces accords certes plus nombreux sont aussi plus modestes." Par ailleurs, Potter observe que les pionniers dans ce genre de 'multisourcing' en reviennent à présent quand même à un choix plus réduit de fournisseurs, et ce pour entretenir de meilleures relations avec ceux-ci, dans l'optique de réaliser des économies.

Même si la sous-traitance devient chose courante dans les organisations, Potter estime que beaucoup d'entre elles ne sont pas encore assez matures en la matière. Et de se référer en particulier aux choix stratégiques et à la gouvernance IT: "Comme il manque à ces organisations les éléments de base pour réussir dans le 'vendor management' et l'externalisation, les économies espérées et les autres avantages visés sont bien difficiles à atteindre." Les contrats conclus pourraient même ainsi se terminer en queue de poisson.

Sur le plan de l'offshoring (sous-traitance dans des pays lointains à bas salaires), l'Inde paraît être encore et toujours l'eldorado. En Europe, les fournisseurs indiens croissent de 60 pour cent, et de 40 pour cent aux Etats-Unis. Même si dans ce dernier pays, l'on recourt provisoirement encore trois fois plus à l'offshoring, l'écart va donc rapidement se réduire. Nonobstant la croissance des entreprises indiennes, la part de l'Inde dans l'offshoring global régressera légèrement en 2008.

Gartner estime par ailleurs que l'Inde doit veiller à ne pas se laisser tenter par la forte demande. C'est surtout le manque de personnel de qualité qui pourrait progressivement poser problème. Selon Gartner, les sous-traitants intelligents préfèrent choisir une stratégie multi-pays, non seulement pour limiter les risques, mais aussi à cause de la problématique des fuseaux horaires.

Nos partenaires