D'abord le GSM, puis l'orgasme

17/08/06 à 00:00 - Mise à jour à 16/08/06 à 23:59

Source: Datanews

Dans la catégorie 'C'est le bouquet!', Samsung a commandité une enquête sur l'utilisation du GSM par le Belge moyen. Et - oh suprise! - nous sommes tous devenus les esclaves de notre petit appareil mobile. Et pas un peu.

A la demande de Samsung, le cabinet d'études en ligne Insites a interrogé des consommateurs belges âgés de 15 à 35 ans sur la façon dont ils se comportent avec leur GSM. Conclusion: les Belges sont accros à leur téléphone mobile. Quelque deux tiers des personnes interrogées veulent être accessibles en permanence. 92 pour cent d'entre eux emmènent leur GSM en vacances, 72 pour cent ne quittent même jamais la maison sans leur téléphone. 62 pour cent d'entre eux avouent ne pas être tranquilles lorsqu'ils oublient leur GSM.Les chiffres suivants démontrent combien le téléphone mobile est intégré à la vie quotidienne et le restera probablement un sérieux bout de temps encore. Quasiment la moitié des personnes interrogées emportent leur GSM aux toilettes, quelque 40 pour cent dans la salle de bains, alors que 4 pour cent poussent le romantisme jusqu'à l'avoir à portée de main pendant qu'ils font l'amour! Lorsqu'il mange tant chez lui (86%), que chez des amis (69%) ou au restaurant (21%), le Belge accepte aussi la présence de son GSM à ses côtés.

Nos partenaires