Cryptographie quantique pour appareils mobiles

29/08/13 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Datanews

La distribution de clés de cryptage inviolables pour les appareils mobiles est proche désormais grâce au travail de recherche effectué à l'université de Bristol.

Cryptographie quantique pour appareils mobiles

Le traitement de l'information sur la base de mécanismes quantiques ne semble pas encore pour aujourd'hui ni pour demain, mais l'échange de clés de cryptage avec des techniques quantiques - 'quantum key distribution' (QKD) - a été démontré, il y a des années déjà. En traduisant la clé en une série de photons - des particules lumineuses -, l'on peut aisément observer si l'on a en cours de route tenté de voler la clé.

Même si c'est possible dans la pratique, QKD nécessitait jusqu'à présent des deux côtés de la connexion une installation optique complexe et un canal de communication avec le moins d'interférences possible. Ces deux conditions ont à présent été sensiblement simplifiées grâce au travail des chercheurs de l'université de Bristol en Grande-Bretagne, avec la collaboration de chercheurs chinois et australiens et de Nokia notamment. Un article décrit un test qui limite l'installation optique complexe au système d'émission central. Dans le système client, il suffit d'incorporer un élément 'photonique' (une combinaison d'électronique et de traitement lumineux dans une même puce), ainsi qu'un élément synchronisateur. Dans la partie centrale, l'on trouve des dispositifs qui interceptent automatiquement les éventuelles interférences en fonction de la qualité de la connexion à fibre optique. La principale limite en matière d'utilisation de la technologie dans les systèmes mobiles réside encore dans le fait que dans la configuration de test des chercheurs, l'on a utilisé la fibre optique PMF (polarisation maintaining fiber) jusqu'au système client. Mais, affirment les chercheurs, "les résultats amplifient de manière importante le potentiel d'utilisation de QKB en dehors de l'environnement du laboratoire et ouvrent la porte à une sécurité quantique renforcée pour le grand public utilisant des appareils mobiles portables". Pour le grand public, il faudra quand même encore que le câble à fibre optique disparaisse d'abord, mais le principe d'un trafic de clés inviolables pour appareils mobiles est ainsi déjà démontré.

En savoir plus sur:

Nos partenaires