Cisco chercherait-elle à faire de l'ombre à Microsoft Office ?

01/07/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Cisco envisage l'élaboration d'une alternative basée Web pour la suite de bureautique Microsoft Office, déclare Doug Dennerline, senior vice president de Cisco.

Cisco envisage l'élaboration d'une alternative basée Web pour la suite de bureautique Microsoft Office, déclare Doug Dennerline, senior vice president de Cisco.

Les premières alternatives basées Internet pour Microsoft ont vu le jour il y a environ cinq ans, mais leur présence dans le monde des entreprises reste très limitée. Doug Dennerline de Cisco estime que le moment est venu de "développer un service grâce auquel les utilisateurs d'une même entreprise peuvent créer et partager des documents par le biais des WebEx-meetings et autres services de 'collaboration' existants."

Microsoft Office est toujours le leader incontesté des logiciels de bureautique. Au cours du dernier exercice fiscal, le géant de Redmond a encore réalisé un chiffre d'affaires exceptionnel de 60 milliards de dollars, en particulier dans la division Office. Il est donc logique que la concurrence intensifie ses efforts.

Google, par exemple, est active sur le marché des logiciels de bureautique par le biais de Google Apps : une alternative en ligne pour Office, avec tableur, traitement de textes, agenda et logiciel de présentation. L'entreprise est bien déterminée à positionner de plus en plus la suite dans le monde des entreprises. Mais ce n'est pas tout ! D'autres grands acteurs du marché des logiciels, comme Adobe, ont vu le jour et s'aventurent avec prudence dans ce secteur.

Pour l'heure, il est impossible de dire si et quand Cisco proposera un produit 'maison'. Doug Dennerline, responsable de la ligne de produits 'online collaboration' de Cisco, a, en tous cas, conclu l'interview en ces termes : "Le marché est certainement intéressant et nous y réfléchissons". Cisco ne souhaite pas concurrencer Salesforce.com.

Nos partenaires