CIRB: les grands projets IT de la nouvelle législature

04/12/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Moyens budgétaires étriqués ou non, les projets informatiques à concrétiser pour la Région Bruxelloise ne manquent pas.

Moyens budgétaires étriqués ou non, les projets informatiques à concrétiser pour la Région Bruxelloise ne manquent pas.

Les projets que le gouvernement bruxellois désire mettre en oeuvre d'ici 2014 s'articulent autour de quatre thèmes:- renforcement de la 'culture' IT "afin de favoriser l'égalité des chances pour un accès de toutes les catégories de citoyens à l'IT", soulignait Brigitte Grouwels, ministre bruxelloise chargée de l'Informatique;- création d'économies d'échelle en favorisant la mutualisation et l'harmonisation des investissements;- modernisation des services publics, notamment via la simplification administrative;- et informatique verte. Pas d'objectif chiffré en la matière mais une volonté de réduire l'impact environnemental de l'IT régionale en favorisant la virtualisation, les critères écologiques lors des achats de matériel, les services en-ligne ou encore les bâtiments 'intelligents'.Parmi les projets concrets qui sont au menu 2009-2014 signalons:- la diminution du nombre de salles serveurs (une centaine actuellement pour les diverses administrations régionales et locales) consolidées autant que possible dans le DCR (data center régional) du CIRB;- la poursuite de la virtualisation de ce DCR;- la mise en oeuvre d'un site de disaster recovery;- le lancement de l'IRISnet 2.0;- l'inauguration de nouveaux EPN (espaces publics numériques), les prochains devant s'ouvrir à Jette (en janvier prochain), Evere et Berchem Ste-Agathe, portant ainsi à 7 le nombre de communes disposant d'un EPN (avec l'espoir d'embrigader les 19 communes de la Région);- l'extension de l'infrastructure WiFi URBIzone: l'UCL sera desservie d'ici le début 2010;- le lancement, en 2010, du projet Impala, application de gestion en-ligne des demandes de subsides qui pourra être utilisée par toutes les administrations;- l'extension de l'application Sinchro qui permet aux CPAS d'assurer le suivi des créances hospitalières de patients démunis: en 2010, les CPAS pourront piloter Sinchro à partir de leurs propres systèmes.

Nos partenaires