Belgacom sera-t-elle quand même davantage privatisée?

22/04/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le gouvernement pourrait renoncer à sa participation majoritaire dans Belgacom. Voilà ce qu'on peut lire dans la note gouvernementale de la ministre Inge Vervotte (CD&V), en charge des entreprises publiques, selon le journal Tijd.

Le gouvernement pourrait renoncer à sa participation majoritaire dans Belgacom. Voilà ce qu'on peut lire dans la note gouvernementale de la ministre Inge Vervotte (CD&V), en charge des entreprises publiques, selon le journal Tijd.

"Dans un contexte de consolidation internationale croissante, Belgacom devrait pouvoir, dans le respect du dialogue social, se profiler davantage sur le marché télécom international", peut-on lire dans la note gouvernementale. "Dans le cadre d'une telle évolution, le gouvernement pourrait réfléchir sur le niveau de sa participation majoritaire et s'assurer que le cadre légal soit adapté aux besoins de l'entreprise." Ce faisant, Inge Vervotte revient sur sa prise de position exprimée au début de l'année au sein du gouvernement intérimaire. Elle avait en effet annoncé alors qu'elle ne voyait pas d'un bon oeil une réduction de la participation gouvernementale dans Belgacom.

La semaine dernière encore, [Marcia De Wachter, top manager de la Banque Nationale, déclarait lors de l'événement Beltug] que "le gouvernement doit s'interroger sur son actionnariat dans certains pans du secteur IT". Tous les spécialistes s'accordaient pour dire qu'elle faisait ainsi référence à Belgacom. La participation gouvernementale dans Belgacom est, selon De Tijd, évaluée à 5,3 milliards d'euro.

Nos partenaires