Apple va bloquer le traçage de Facebook

05/06/18 à 13:14 - Mise à jour à 06/06/18 à 07:38

Source: Datanews

Lors de sa WWDC, Apple annonce quelques mesures de confidentialité étonnantes. C'est ainsi que le géant va, dans les nouvelles versions d'iOS et de MacOS, tenter de bloquer les traceurs tiers, tels ceux de Facebook, si l'utilisateur le souhaite.

Apple va bloquer le traçage de Facebook

© Reuters

Une nouvelle fonction dans iOS et MacOS devrait permettre aux utilisateurs de bloquer le traçage (tracking) par Facebook ou Google par exemple. Voilà ce qu'annonce Craig Federighi, software SVP d'Apple, à la WWDC, la conférence annuelle des développeurs d'Apple. Il est question ici des 'third party tracking cookies' (mouchards tiers), avec lesquels les réseaux sociaux peuvent suivre les utilisateurs de différents sites web. "Nous les avons tous vus. Cela va des petits boutons 'like' (j'aime) et 'share' (partage) aux champs de commentaires. Sachez qu'ils peuvent être utilisés pour vous suivre, que vous cliquiez dessus ou non, du reste", affirme Craig Federighi.

Le navigateur web Safari d'Apple demandera désormais l'autorisation des utilisateurs, avant de permettre aux réseaux sociaux de suivre leurs activités. De plus, Apple s'opposera dans MacOS Mojave à une technique appelée 'fingerprinting' (impression digitale), qui permet aux annonceurs de tenter de tracer les utilisateurs, même après qu'ils aient supprimé leurs cookies. Cette technique permet d'identifier les ordinateurs via, notamment, les 'fonts' (polices d'écriture) et 'plug-ins' (modules d'extension) qui y sont installés. Apple passera outre cette méthode en affichant des pages web sollicitant moins de détails sur l'ordinateur concerné.

Compte tenu des problèmes de confidentialité que l'on connaît aujourd'hui, la nouvelle fonction prévue par Apple n'est finalement pas si singulière que cela. Les mouchards ('tracking cookies') sont utilisés pour toutes sortes de raisons, mais essentiellement dans le but d'envoyer des publicités personnalisées aux utilisateurs. Apple elle-même ne tire pas ses rentrées du secteur publicitaire, contrairement à Facebook et Google par exemple. Le blocage de ce type de mouchard constitue donc pour Apple une façon 'aisée' de faire parler d'elle de manière positive auprès du grand public. Par contre, la fonction pourrait quelque peu ternir les relations entre Apple et ses collègues géants technologiques.

Nos partenaires