Apple revient sur un communiqué précédent: 'error 53' a été... "une erreur"

19/02/16 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

'Nous paralysons sciemment les iPhone, dont le capteur d'empreintes digitales a été bidouillé par des tiers', avait affirmé initialement Apple après les plaintes de personnes qui ne pouvaient subitement plus utiliser leur iPhone. Mais voici qu'Apple revient sur cette déclaration.

Apple revient sur un communiqué précédent: 'error 53' a été... "une erreur"

iPhone 6S © REUTERS

C'est le 8 février dernier qu'Apple sortait un communiqué, selon lequel les téléphones faisant l'objet d'un message 'error 53' étaient délibérément paralysés. Les clients recevaient ce message, lorsque leur téléphone avait été réparé par une autre entreprise qu'Apple et que l'on avait touché au Touch ID. Il y a 11 jours, il s'agissait encore du communiqué officiel, mais Apple écrit à présent que c'était une... erreur de sa part et qu'elle va s'occuper des clients concernés.

Car 'Error 53' est un élément du test d'usine permettant d'observer si Touch ID fonctionne correctement, indique maintenant Apple. Et l'objectif n'était absolument pas que le consommateur y soit confronté, selon l'entreprise.

Les clients qui ont dû faire face au problème, peuvent à présent le résoudre grâce à une mise à jour d'iOS 9.2.1 et d'iTunes. Pour la télécharger, l'iPhone doit être connecté par un câble à un Mac ou un PC. Pour les personnes touchées, il s'agit du reste là de la méthode d'actualisation habituelle. Les iPhone qui sont mis à jour via le nuage, ne connaissent pas ce problème, selon Apple. Les instructions de restauration de l'iPhone se trouvent ici.

Les clients qui ont remplacé leur appareil suite au message 'Error 53', seront pris en considération pour une indemnisation. Ils doivent dans ce but prendre contact avec AppleCare.

En savoir plus sur:

Nos partenaires