"Apple préfère se cabrer plutôt que de collaborer avec Cisco "

15/01/07 à 00:00 - Mise à jour à 14/01/07 à 23:59

Source: Datanews

Cisco souhaitait trouver un terrain d'entente dans le litige l'opposant à Apple à propos de l'appellation iPhone. Un tel arrangement impliquait qu'Apple et Cisco collaborent à une marque commune. Mais Apple a subitement rompu les ponts et a lancé l'iPhone sans avoir trouvé d'accord avec Cisco.

Voilà ce qu'écrit Mark Chandler, senior vice president et conseiller juridique de Cisco, sur [son bloc-notes]. Cisco et Apple dialoguaient depuis un certain temps déjà avant le lancement de l'iPhone au sujet de cette dénomination. "Quelles étaient les questions abordées qui ont empêché de trouver un accord? L'argent? Non. L'acquittement d'une royalty sur chaque téléphone Apple? Non. Un échange de produits ou de services Cisco? Non", déclare Chandler.Il ajoute que Cisco aspirait à une approche ouverte: "Nous espérions que nos produits pourraient collaborer entre eux à l'avenir." Il est bien connu qu'Apple fidélise ses clients en leur proposant d'abord des produits et des logiciels maison. S'ouvrir au portefeuille de Cisco aurait constitué une entorse à cette philosophie.Chandler ne manque pas d'exprimer son indignation à propos de la violation grossière par Apple des droits sur la marque iPhone. "Pensez-vous qu'Apple permettrait que quelqu'un porte ainsi atteinte à ses droits? Comment Apple réagirait-elle si quelqu'un lançait un produit portant la marque iPod, puis se targuait de pouvoir recourir à cette appellation sous prétexte qu'elle exploite un autre format vidéo? L'accepterait-elle? Poser la question, c'est y répondre. Apple défend ses droits de marque de manière très agressive. Mais c'est là une arme à double tranchant..."Cisco détient les droits sur l'appellation iPhone depuis qu'elle a racheté en 2000 l'entreprise Infogear Technology. Au printemps dernier, l'entreprise avait encore lancé une nouvelle gamme d'iPhones.

Nos partenaires