André Vanden Camp quitte ING

06/06/08 à 07:00 - Mise à jour à 06:59

Source: Datanews

CIO/COO de ING Belgique et South West Europe et administrateur-délégué d'ING Belgique, André Vanden Camp se voit remplacer dans ses fonctions par la Néerlandaise Maria Elisabeth van Est. Un départ surprenant...

CIO/COO de ING Belgique et South West Europe et administrateur-délégué d'ING Belgique, André Vanden Camp se voit remplacer dans ses fonctions par la Néerlandaise Maria Elisabeth van Est. Un départ surprenant...

Agé de 51 ans, André Vanden Camp est une figure bien connue de l'IT belge. Entré en '99 à la BBL, ce licencié en informatique de l'ULB deviendra en 2004 administrateur-délégué d'ING Belgique tout en restant 'chief information officer' et 'chief operating officer' d'ING Belgique et South West Europe. A ce titre, il dirigera une équipe d'un millier d'informaticiens. Ces dernières années, il avait mené à bien plusieurs projets d'externalisation notamment avec Unisys (plate-forme 'mainframe') Amsit/Contraste ('helpdesk'), Telindus (une partie du réseau télécoms) et KPN/Getronics/Atos ('workplace services'). Et la refonte du réseau d'agences constituait l'un de ses chantiers actuels.

Or, surprise, un successeur vient d'être désigné pour le remplacer, à savoir Maria Elisabeth van Elst, naguère encore CIO d'ING Pologne et qui possède plutôt une expérience des systèmes 'backoffice' et de la post-vente. André Vanden Camp serait encore chargé des contrats d'externalisation dans le cadre de sa propre société. Mais cela ressemble à une mise à l'écart d'une personne qui avait imprimé sur l'IT sa propre vision basée sur un 'outsourcing' réfléchi et de proximité afin, comme il le disait, d'offrir "davantage de flexibilité tant des ressources que des connaissances."

C'est donc une solide expertise que perd ainsi ING Belgique et une personnalité majeure qui quitte la scène de l'informatique bancaire belge. En attendant de rebondir?

Nos partenaires