AMD va fabriquer des puces basées ARM pour serveurs

31/10/12 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Datanews

Outre les puces de type x86, le spécialiste des processeurs AMD va à présent aussi développer et construire des processeurs basés ARM pour serveurs.

AMD va fabriquer des puces basées ARM pour serveurs

Outre les puces de type x86, le spécialiste des processeurs AMD va à présent aussi développer et construire des processeurs basés ARM pour serveurs.

En 2003, Advanced Micro Devices (AMD) avait défrayé la chronique en coupant l'herbe sous le pied d'Intel avec des processeurs x86 optimisés dans la gamme Opteron, conçus pour les serveurs et les superordinateurs. En marge de la conférence ARM TechCon, AMD a annoncé le développement avec ARM de processeurs pour serveurs sur base de l'architecture ARM 64 bits. Leur production devrait débuter en 2014.

Les puces exploiteront la nouvelle architecture Cortex-A50 et en particulier la version Cortex-A57, "le processeur le plus puissant d'ARM", selon l'entreprise. Cette puce se prêtera tant aux top-modèles de smartphones qu'aux serveurs. Concrètement, AMD étendra l'architecture au moyen de la technologie Freedom Fabric qu'elle a acquise en rachetant le fabricant de super-serveurs Seamicro. Cette technologie d'interconnexion permet la fabrication de serveurs rapides et fortement intégrés.

Même s'il ne sera pas compatible avec le software orienté x86, le processeur ARM est quand même promis à un bel avenir dans les centres de données grâce à sa consommation énergétique réduite. Des entreprises telles Google, Facebook et consorts mettent en effet le paquet pour diminuer la consommation en courant de leurs centres de données et recherchent souvent déjà activement des alternatives aux systèmes de serveurs actuels. Avec ses nouveaux Opteron basés ARM, AMD ciblera en première instance aussi l'informatique dans le nuage et le marchés des grands centres de données.

La mise au point de davantage d'applications basées web et indépendantes de la plate-forme ou 'multi/crossplatform' ouvre en outre des perspectives pour les systèmes non orientés x86. Les fabricants de serveurs classiques tels HP et Dell sont intéressés par ce genre de systèmes et disposent dans leurs laboratoires sans aucun doute déjà des premiers prototypes.

Les analystes de marché se posent cependant des questions sur les chances de succès commercial de cette initiative d'AMD. Même si Intel a mis assez longtemps pour rattraper les processeurs initiaux Opteron pour serveurs d'AMD, cette dernière a ensuite eu du mal par manque de successeurs valables. L'entreprise a, ces dernières années, procédé notamment à toute une série de licenciements. Par ailleurs, il est bien connu qu'AMD, plus que d'autres, propose aux utilisateurs ARM des expertises fondamentales en matière de processeurs pour serveurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires