Alibaba bat un record de vente lors d'un jour férié inventé de toutes pièces

14/11/16 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Datanews

16 milliards d'euros: voilà le montant des ventes réalisées par la boutique en ligne Alibaba le 11 novembre dernier. Ce jour là, connu en Chine en tant que 'Singles Day', est la plus importante journée de shopping en ligne au monde, ce qui est à mettre en grande partie au compte du géant du web.

Alibaba bat un record de vente lors d'un jour férié inventé de toutes pièces

© Reuters

Ce ne serait pas la première fois qu'un jour férié soit influencé par des négociants, mais il est rare que ce genre de chose fonctionne aussi bien que chez Alibaba. Le 'Singles Day' (le 11/11 donc) débuta autrefois sous la forme d'une sorte d''anti-Saint Valentin', une journée festive pour tous les Chinois vivant seuls. Ces dernières années, elle est toutefois devenue la plus importante journée de shopping en ligne au monde.

Le magasin en ligne Alibaba profite en tout cas depuis quelques années déjà de cette journée de fête pour annoncer massivement des promotions et accorder des ristournes. Lors du Singles Day, des records de vente sont donc souvent battus. C'est ainsi que l'an dernier, Alibaba clôtura la journée sur 13,3 milliards d'euros (après conversion) de produits vendus. Et cette année, l'on en est à quelque 16,54 milliards d'euros. Par comparaison, c'est plus que ce que rapporte toute la période des fêtes de fin d'année, y compris Thanksgiving, aux Etats-Unis. Black Friday, la journée de shopping quelque peu hystérique tombant juste après Thanksgiving, s'est par exemple terminée sur un montant de quelque 4 milliards d'euros de produits vendus. Et le Cyber Monday, son homologue en ligne, s'est clôturé sur 2,8 milliards d'euros en 2015, selon le site d'actualités TechCrunch.

Alibaba annonce en outre que trois-quarts des achats effectués le 11 novembre l'ont été au départ d'un appareil mobile. Pour cette journée, toutes sortes d'applis ont du reste été développées, qui permettent aux acheteurs de visiter les boutiques en recourant à la réalité augmentée ou à la réalité virtuelle.

Alibaba elle-même ne gagne rien sur ce volume de produits écoulés. Le magasin en ligne ne prend aucun pourcentage sur les ventes, mais se fait rémunérer pour les publicités. Les chiffres cités ne sont donc pas un révélateur de la bonne santé de l'entreprise chinoise. Le record établi représente néanmoins un stimulant pour celle-ci, qui avait enregistré ces dernières années un recul de sa croissance en Chine.

Nos partenaires