AI et personnalisation: voilà le futur de la plate-forme Salesforce

07/11/17 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Datanews

Salesforce, fournisseur des services CRM dans le nuage, annonce une série de nouveaux services pour la plate-forme. L'intelligence artificielle et une personnalisation poussée en constituent le fil rouge.

AI et personnalisation: voilà le futur de la plate-forme Salesforce

Marc Benioff, ceo Salesforce © .

Pas moins de 170.000 visiteurs sont attendus cette semaine par Salesforce lors de la conférence Dreamforce organisée à San Francisco. Dreamforce est de ce fait la plus importante des nombreuses conférences IT que la ville californienne accueille annuellement. Rien que du beau monde au programme: des présentations du - évidemment - CEO Marc Benioff, mais aussi notamment de Michelle Obama, Barbara Bush, Natalie Portman, Will.I.Am et Ashton Kutcher, sans oublier des représentations d'Alicia Keys et de Lenny Kravitz entre autres.

Mais lors de l'ouverture de la conférence, toute l'attention était bien entendu centrée sur les annonces de produits par l'entreprise. Ces annonces pourraient être résumées par le dénominateur commun: 'adaptations apportées à la plate-forme'. Aucune nouvelle fonctionnalité ou nouveau produit révolutionnaire donc, mais l'intégration toujours plus importante de l'intelligence artificielle (AI) à la plate-forme et la possibilité d'une personnalisation poussée.

Des adaptations qui, selon Salesforce s'avèrent nécessaires pour emporter les clients dans la quatrième révolution industrielle, dans laquelle nous entrons pleinement, d'après la firme. "Notre rôle est de fournir des plates-formes et des solutions aux entreprises qui veulent se lancer dans une transformation", déclare Alex Dayon, chief product officer chez Salesforce.

Bot personnalisé

C'est ainsi qu'il est à présent possible de créer des applis AI sur base d'Einstein introduit l'année dernière. Dans MyEinstein, on trouve par exemple l'Einstein Prediction Builder permettant aux clients de générer automatiquement leurs propres modèles AI prévoyant des résultats quel que soit le champ ou l'objet dans Salesforce. On y trouve aussi les Einstein Bots, qui peuvent être 'formés' au moyen de données CRM et de services historiques, afin de pouvoir répondre rapidement et précisément aux questions régulières des clients, de résoudre les problèmes de routine ou de faire éventuellement appel aux collaborateurs du service clientèle. Et tout cela via quelques clics de souris: pas besoin de code compliqué et donc pas besoin de consultance onéreuse.

La structure Lightning permet désormais aussi la personnalisation des applis, thèmes, flux de travail et autres composantes: myLightning, comme cela s'appelle. Via mySalesforce, les clients peuvent désormais également configurer entièrement sur mesure les applis mobiles et ce, par 'pointer-et-cliquer' convivial. Ces applis aboutiront alors aussi dans l'App Store et dans Google Play sous l'appellation de l'entreprise concernée.

Et avec myIoT, chaque client peut utiliser des données IoT (Internet of Things) et combiner des appareils, capteurs et données d'applications connectés au contexte clients de Salesforce. En lançant myTrailhead, Salesforce étoffe en outre sa plate-forme d'e-apprentissage en ligne ludique. Il en résulte que toute entreprise peut personnaliser l'environnement d'apprentissage avec ses propres contenu, marque, 'look-and-feel' - le tout au moyen d'une simple interface utilisateur 'glisser-déposer'.

Nos partenaires